Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du lundi 04 décembre

Apple va commencer à consigner l'argent dû à l'Irlande

L'Europe a déclaré qu'Apple devait payer 13 milliards d'euros à l'Irlande au titre de ristournes fiscales illégales selon les règles de la communauté européenne.

Apple et les autorités irlandaises ont fait appel de cette décision. Toutefois, il serait dramatique pour Apple de devoir sortir une telle somme de sa trésorerie d'un coup. Cela ruinerait ses bénéfices, même très brièvement, de quoi mettre le feu au cours de son action.

Pour éviter cela, Apple a conclu un accord avec les autorités irlandaises. Elle va commencer à alimenter un fond séquestré à partir du début 2018. Progressivement, Apple remplira donc ce compte à hauteur de 13 milliards d'euros. Si la justice rejette son appel, l'Irlande aura accès à ce fond.
Une seule information manque, le temps que mettra Apple à donner le total de la somme. La procédure d'appel et les autres recours pourraient prendre des années. La société mettra donc certainement autant de temps pour l'alimenter et ainsi lisser ce paiement de manière moins visible pour ses comptes.

Biométrie: Samsung veut des empreintes palmaires

Samsung a déposé un brevet décrivant l'utilisation d'un smartphone pour réaliser des empreintes palmaires.

Il ne s'agirait pas d'un système biométrique destiné à débloquer un smartphone, mais un autre permettant en ultime recours de s'identifier.
En effet, les systèmes d'empreintes palmaires sont actuellement considérés comme les plus fiables et utilisées dans des systèmes à très haut niveau de sécurité.
Ils enregistrent non seulement les plis de la peau, mais également la cartographie veineuse sous la peau, ce qui rend toute imitation pratiquement impossible à réaliser tout en s'assurant que la main est toujours connectée au reste du corps vivant de son propriétaire.

Apple miserait gros sur la technologie de polymère à cristaux liquides

La semaine dernière nous vous parlions d'une technologie utilisant des polymères à cristaux liquides qu'Apple utiliserait pour produire des antennes plus efficaces.
Ming-Chi Kuo, de KGI Securities, nous apprend que la société miserait très gros sur cette technologie et ce nouveau composant qui serait en fait déjà utilisé pour créer les pistes du PCB des iPhone 8 et X.
Pour simplifier les choses, il s'agit d'un alliage conducteur qui serait plus efficace que ce que l'on utilise actuellement et qui permettrait une transmission plus efficace du signal en minimisant les interférences.
Ainsi, Apple voudrait porter cette technologie aux PCB de ses futurs ordinateurs portables, qui pourraient avoir des pistes plus proches et donc une taille inférieure sans que cela ne pose un problème.
Cela pourrait arriver dès l'an prochain et permettrait à Apple de prendre de l'avance sur la concurrence dans ce domaine, la généralisation de ce procédé n'étant pour les autres à l'ordre du jour que pour 2019.
Si vous voulez en savoir plus, le site de la société Dyconex donne plus de détails sur cette technologie dans laquelle elle s'est spécialisée (en anglais).

Crucial lance des barrettes mémoire de 128 Go destinées aux serveurs

Crucial a annoncé la sortie de barrettes mémoire de 128 Go.

La RAM est de la DR4-2666 ECC. Cette mémoire n'est compatible qu'avec les récents Xeon sortis cette année.
Avec elle, on pourrait rêver à des iMac Pro dont la quantité de RAM atteindrait 512 Go si les machines d'Apple peuvent la supporter.
Il faudra toutefois franchir un autre obstacle que la compatibilité, celui du prix de ces barrettes. A 4000$ l'unité, elles mettent l'évolution de la machine à près de 16 000$.
Vous l'aurez donc compris, ces barrettes sont destinées à des serveurs très spécifiques.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?