Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du mercredi 20 mars

Les nouveaux AirPods sont arrivés

Apple a lancé la commercialisation de ses nouveaux AirPods.

On a donc droit à un modèle doté d'un boîtier avec recharge sans fil plus coûteux et un autre au même tarif que la version 1.
Au niveau nouveauté, on a droit à une nouvelle puce H1 et à la possibilité d'utiliser le fameux "Dis Siri".

La dernière beta d'iOS 12.2 supporte le chargeur AirPower

On en parle depuis l'annonce des iPhone X. L'AirPower pourrait arriver dans un futur proche.

La dernière beta d'iOS 12.2 semble prête à le gérer.

Beaucoup d'eau a coulé sous les ponts depuis son annonce et ceux qui voulaient profiter de la recharge sans fil sur leur iPhone ont acheté des produits d'autres marques.
Apple devra donc avoir une forte valeur ajoutée pour convaincre.

Apple met à jour certaines gammes et baisse le prix d'options SSD

Apple a apporté quelques modifications à ses gammes hier.
Les iMac ont droit à de nouveaux processeurs.

Les 21" sont dotés de puces de 8e génération Intel et les 27" ont droit à la 9e avec jusqu'à 8 cœurs et en option à une Radeon Vega. Cela devrait aspirer une partie des ventes potentielles d'iMac Pro.

Dans la foulée, la société a abaissé le prix de certaines options SSD sur les Mac Mini, Macbook Air et MacBook Pro. Cela concerne les plus grosses capacités avec des baisses allant de 10 à 15%.

Kaspersky accuse Apple d'abus de position dominante en Russie

Kaspersky, éditeur d'antivirus a annoncé avoir déposé plainte contre Apple en Russie pour abus de position dominante avec son App Store.
La société reproche à Apple de l'avoir obligé à retirer de l'App Store son logiciel Safe Kids qui après trois ans de présence sur l'App Store s'est retrouvé à violer brusquement la directive du paragraphe 2.5.1.
Apple reproche au logiciel de pouvoir bloquer le lancement d'applications dont Safari alors que son but est justement de pouvoir interdire l'accès à certaines fonctions.
Pour Kaspersky, Apple a pris cette décision après avoir mis en place des limitations d'usage dans son App Store, ces dernières pouvant servir de contrôle parental. Apple userait et abuserait donc de son monopole de fait dans son propre intérêt.


Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?