Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] Fedora Asahi Remix: Linux pour les Mac ARM

[MàJ par Philippe]

Je vais faire court, c'est à réserver à ceux qui maîtrisent déjà l'usage de Linux et suffisamment geek pour accepter que les inscriptions de leur clavier ne reflètent pas ce que l'OS en comprend, ainsi que de diviser par 2 ou plus leur autonomie. Sans compter les filesystem non gérés.

Ce qui est promis marche bien, à part la reconnaissance et le mapping du clavier, avec d'ailleurs les options inconsistantes entre l'installateur et les réglages de Fedora Asahi Remix.
Ma clé USB HFS+ est reconnue mais il faut jouer du Terminal et de sudo pour pouvoir écrire dessus, et pire mon stockage externe APFS est non-accessible.

J'étais très ou trop optimiste, voir ci-dessous, mais côté clavier rien n'a progressé toutes ces années, et l'absence de reconnaissance de APFS d'entrée de jeu est limitant.


Et...

Un dernier point, outre que la partie d'installation sous macOS se fait dans le terminal, vraiment pas convivial, avec la nécessité de comprendre ce que sont les partitions et leurs containers au risque de bloquer celle de macOS, il y a deux autres étapes où on peut briquer son Mac.

Je déconseille formellement à tout un chacun de s'y risquer, mais si on maîtrise son Linux pour les nuls ça peut se faire. Une fois installé c'est pas plus désagréable que Windows!

[Sujet initial]

Asahi Linux est un projet extraordinaire: un Hackintosh en quelque sorte, mais à l'envers, car au lieu de faire tourner macOS sur un matériel non-conçu pour cela, il fait tourner Linux sur un Mac ARM absolument pas conçu pour cela et où tout est fait pour que cela n'arrive pas faute de documentation ni d'ouverture d'Apple.

Fedora s'est associé à cette distribution très limitée mais fabuleuse d'ingénierie et de rétro-ingénierie, pour y apporter tout un environnement très solide, pour en faire un OS de qualité utilisable au quotidien

Certes pour l'instant les M3 ne sont pas encore supportés, et dans tous les cas les microphones non plus, les ports USB Type C sont limités au protocole USB 3 donc sans USB Type 4 ni Thunderbolt ni vidéo, pas plus que l'authentification d'empreinte Touch ID dépendant du Vault.
C'est la limite actuelle, peut-être le support avancera plus tard, les microphones étant le plus grand manque fonctionnel aujourd'hui où la visioconférence est prévalente.

Hector Martin, qui a créé Asahi Linux, a réussi quelque chose d'extraordinaire en permettant aux possesseurs de Mac ARM d'accéder à Linux nativement, avec quelques limites, quand tout était fait par Apple pour que cela soit interdit ou impossible. Merci!

Vous pouvez trouver Fedora Asahi Linux ici.

Nous allons l'installer sur un Mac ARM (MBA M2 24Go/1To) et nous allons vous revenir sur cette expérience avec un usage réel.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?