Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du jeudi 22 février

Apple Vision Pro: trois semaines après, qu'en penser

Si je n'ai pas voulu parler des Apple Vision Pro plus tôt, c'est parce que je ne comprenais pas à quoi un tel produit pouvait servir.
J'ai donc préféré prendre le temps de lire, regarder ce que d'autres en pensent et ainsi me forger une idée globale.

Pour commencer, Apple a réalisé une réelle prouesse technologique. Ce produit est un réel concentré de savoir faire reléguant tous ceux qui ont voulu faire de tels produits au rang de bricoleurs de fond de garage.
Au niveau matériel, ce produit embarque tout ce qui peut se faire de mieux aujourd'hui, écrans, capteurs, processeur.... Le logiciel en revanche nécessite encore des améliorations mais on en a l'habitude chez Apple.
On ne peut donc que s'extasier qu'un tel produit puisse exister.

Ceci étant dit, passons à la suite. De l'aveu de l'essentiel des premiers utilisateurs, 600g posés sur le visage c'est trop. Il en va de même pour l'autonomie de 2h qui est bien trop brève. A ce niveau il y a encore une énorme marge de progressions. On peut dire la même chose du prix de ce produit, prohibitif pour l'essentiel des gens.

Mais puisque nous parlons de prix prohibitifs, abordons le plus important. Payer cher un produit qui change notre vie peut s'avérer très intéressant. Donc, la vraie question qui se pose est là. A quoi sert l'Apple Vision Pro ?
Soyons d'emblée réalistes, aujourd'hui pas à grand chose. Tout comme avec les premiers ordinateurs sortis dans les années 50, tout est à inventer. Ok, on peut interagir avec des objets virtuels bluffants, voir un film comme devant un écran géant, mais sauf cas très spécifiques (et donc marché de niche), ce n'est pas assez pour convaincre de dépenser près de 4000 euros.

Venons-en à ce qui m'ennuie le plus profondément, et mon âge avancé va m'être reproché. Nous vivons dans un monde où l'individualisme est de plus en plus présent, au détriment de la vraie vie sociale. Cette vie sociale enrichissante a connu un recul terrible avec l'arrivée des smartphones et nous le constatons tous au quotidien.
Ce casque est l'étape d'après, la déconnexion encore plus poussée de l'environnement réel pour un virtuel. Bien entendu je quitte le monde informatique pour virer vers ce que l'on appelle le sociétal. Et à ce niveau, ce qu'Apple cherche à faire (à part vendre un casque à chaque individu qui ne veut pas être exclu de ce monde alors que le sien est seulement rempli de zombies masqués) me dérange profondément. Donc restons-en là.

Il faudra certainement des années pour savoir si le Vision Pro a un avenir. Tim Cook en fait son héritage personnel à Apple et la société mettra donc énormément d'argent pour qu'il en ait un.
En attendant, les premiers acheteurs seront des testeurs (ou défricheurs selon les avis) et il faudra probablement une version bien moins chère pour que la pompe s'amorce réellement.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?