Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du mardi 26 juillet

Apple a enterré le Mac Pro M1 pour attendre une version M2

Mark Gurman dans une interview (lui-même journaliste pour rappel) a déclaré qu'Apple avait dans un premier temps prévu de sortir un Mac Pro basé sur l'architecture processeur M1, mais qu'elle a préféré attendre l'arrivée du M2 extreme pour le sortir.
La machine pourrait être annoncée d'ici la fin de l'année pour une commercialisation en 2023.

Nous ne vous cachons pas attendre la sortie de cette machine avec impatience. Elle permettra en effet de montrer ce dont Apple est capable dans le top de la puissance que pourra développer son architecture ARM et donc d'avoir une idée de ce qu'elle donnera dans les prochaines années.
Nous sommes également curieux de savoir si la société fera le choix de machines fermées ou si ce Mac Pro aura le droit à des évolutions au niveau RAM et stockage.

Bien entendu le tarif auxquelles ces configurations seront proposées sera tout aussi intéressant. Si elles sont compétitives, ce Mac Pro pourrait faire un tort considérable à toute l'industrie x86 et Microsoft derrière, tout en incitant des éditeurs de logiciel frileux à se lancer sur le marché Mac.

Amazon fait exploser le tarif de son abonnement Prime

Les abonnés à Amazon Prime ont reçu ce mail.

Le tarif de l'abonnement annuel de Prime prend donc un énorme coup d'inflation, de quoi en refroidir certains vu que tout ou presque augmente actuellement, y compris des produits essentiels.
Si l'on ajoute à cela la forte augmentation du cours du dollar par rapport à l'euro, il y a fort à parier que d'autres abonnements vont également suivre la même voie.

[Mise à jour] Koss poursuit Apple pour violation de brevets

Koss a lancé au Texas (Etat de prédilection pour cela) une procédure contre Apple pour violation de brevets.
La société accuse Apple d'enfreindre ses brevets et son savoir faire obtenu pendant des décennies dans les casques audio Apple et Beats.

On ne connait pas les détails de la procédure et on n'a pas encore le contenu de ces brevets mais Apple a nié la chose et affirmé que les brevets en question n'étaient pas valides.

On est donc parti pour une longue procédure, Apple se refusant à transiger dans ce genre d'affaire, un moyen de ne pas les encourager.

[MàJ] En fin de compte un accord a été trouvé un dernière minute. On n'en connaît pas la teneur et on ne la connaîtra certainement jamais.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?