Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Oui, Apple écoute les requêtes de Siri, et elle l'assume

The Guardian a levé ce que la presse a considéré comme un lièvre. Apple ou plutôt un de ses sous-traitants, écoute régulièrement les requêtes de Siri. A cette occasion les personnes en charge de ce travail peuvent être amenées à entendre des conversations confidentielles entre praticiens et patients ou entendre des choses illégales se produire comme des transactions de drogue.

Apple a officiellement réagi à ces annonces:

Une petite partie des demandes Siri sont analysées pour améliorer Siri et la dictée. Les demandes d'utilisateurs ne sont pas associées à l'ID Apple. Les réponses Siri sont analysées dans des installations sécurisées et tous les auditeurs sont tenus de respecter les strictes exigences de confidentialité d’Apple.

Apple affirme aussi que ce sont des extraits de requêtes de quelques secondes qui sont écoutées, et sans pouvoir identifier les utilisateurs. Cela représenterait 1% des requêtes.

Cette chose est prévue dans les conditions d'utilisation du service que personne ne lit jamais.

Faut-il s'en offusquer ? C'est probable, mais inévitable pour que le service soit amélioré et Siri a encore de la marge au point que ces auditeurs ont certainement leur lot d'insultes entendues chaque jour.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?