Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Dans la peau de Lionel de Macbidouille 2

Aujourd'hui encore, une situation rencontrée bien trop souvent ces dernières années.
Tout commence la plupart du temps par un coup de fil, presque toujours reçu à un moment où l'on a pas le temps de discuter, en plein boulot, pendant un trajet, au moment de passer à table...
Au téléphone, un ami que l'on a pas vu depuis fort longtemps (il y en a tant, la vie va trop vite et je profite pour embrasser ceux qui liront ce billet).

- Lionel, j'ai un problème avec l'ordinateur du boulot de ma femme, il rame et affiche plein de fenêtres quand elle veut aller sur internet, souvent choquantes.
- Ah ? Elle a peut-être récupéré un adware, rappelle moi qu'elle version d'OS X elle a dessus ?
- Non, c'est une machine sous Windows, obligé pour le travail (grand silence gêné).
- Tu sais, moi je m'occupe surtout des Mac...
- Ah, mais c'est pareil, non ? On a réellement besoin de toi car elle doit rendre un truc pour le boulot pour demain. Quelle manipulation je dois faire pour lui réparer sa machine ?
Grand silence... Bon, passe me voir ce soir, je vais me renseigner... (heureusement que l'essentiel des machines sont maintenant des portables).

A ce moment-là on est parti pour une heure ou deux de recherches sur les adwares les plus courant du moment sur PC, et les moyens de les désinstaller, ce qui peut prendre deux bonnes heures dans certains cas, par manque de connaissance, trifouillage des extensions des navigateurs, des trucs qu'on hésite à désinstaller aux noms abscons et tout arrive parfois à marcher un petit moment car on a oublié de virer le logiciel caché destiné à régénérer l'adware s'il est supprimé.
Retour à 0 (mais pourquoi n'ai-je pas tout noté la première fois ????) avec à la fin le contentement d'avoir fait le ménage, le ferme conseil de renouveler la licence expirée de l'antivirus et la morale pour ne pas aller sur n'importe quel site et cliquer sur toutes les invites qui se présentent.

Dans la plupart des cas, rien n'est fait de tout cela et la chose recommence deux semaines plus tard. Certes, on a enfin l'occasion de revoir cet ami régulièrement, mais seulement dans le reflet d'un écran à côté de soi, car bien entendu et à chaque fois, la séance de dépannage s'accompagne toujours régulièrement par des, "qu'est-ce que tu fais là ?", "pourquoi ?" et le fameux "ah, d'accord" signe d'une incompréhension inavouée.

Finissons par la réponse à la question qui tue.
- Au fait, elle a une sauvegarde de ses données ?
- Bien sûr, c'est son ordinateur sa sauvegarde ?
- Tu ne fais pas de sauvegarde externe ?
- Pourquoi faire ? Il y a tout dedans ?
(on fait la morale avec force d'explication)
- Je fais quoi alors ? Je dois acheter quoi ?
(et la réponse lassée, on y est depuis 3h)
-Renseigne-toi sur internet, il te faut un disque externe et un logiciel spécialisé.

Cela ne réglera certainement pas le problème étant donné que personne n'y pensera, mais vous permettra au moins quand il y aura un crash de disque dur de dire:
- Je t'avais dit de t'en occuper sérieusement, désolé qu'elle demande à l'informaticien de sa boîte.

Sondage

Trouvez-vous que les Mac soient trop chers ?