Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du lundi 19 juillet

[Mise à jour] Le point sur les rumeurs des futurs MacBook Pro

[MàJ du 19/07/21] Selon Mark Gurman (qui semble quand même moins bien informé qu'il y a encore peu), ces machines devraient arriver entre septembre et novembre.

Le renouvellement des MacBook Pro 14" et 16" se fait attendre après que le reste de la gamme est passé aux puces M1.
Il semble acquis qu'Apple renouvellera sa gamme cet automne ou au plus tard d'ici la fin de l'année. Le délai approximatif semble lié à l'adoption du système de rétro-éclairage mini-LED. La société veut avoir assez d'écrans pour faire face à une forte demande attendue sur ces machines. Elle a investi des centaines de millions de dollars pour aider ses sous-traitants à produire ce rétro-éclairage plus efficace approchant la technologie LCD de l'OLED.

Au niveau des grandes inconnues, il reste à savoir quelle puce équipera ces machines. On parle soit de M1X soit de M2. Il semble évident qu'Apple ne peut se contenter d'augmenter la puissance des puces M1, surtout pour les machines 16". Il faut non seulement revoir significativement à la hausse la puissance graphique mais surtout augmenter le nombre de ports et donc de lignes PCI-Express dans le processeur, ce qui est très complexe à mettre en place.

Pour le reste, sans surprise, on devrait avoir des machines à forte autonomie et encore plus fines que les actuelles. Le système mini-LED devrait aider à réduire encore la bordure de l'écran et donc, à diagonale égale, diminuer la taille globale des machines.

Pour finir, il semble aussi acquis que la Touch-Bar tire sa révérence. Les fans inconditionnels d'Apple qui l'ont défendue mordicus vont devoir trouver une justification à son abandon. Dans la pratique, cet accessoire avait un intérêt limité, très limité. Il reste à voir comment Apple intégrera le Touch-ID sans cette barre. Il serait certainement plus intéressant de doter ces machines d'un Face-ID. Il faut d'ailleurs encore noter pour finir que la caméra FaceTime pourrait passer à une définition de 1080p.

Une faille majeure d'iOS 14.6 a permis d'espionner journalistes, avocats et ONG

La société israélienne NSO est spécialisée dans le développement d'outils de piratage destinés aux forces de l'ordre et gouvernements légitimes.
Un des exploits du logiciel qu'elle vend à ces autorités permet de prendre le contrôle d'un appareil sous iOS 14.6. L'attaque n'est évidemment pas détaillée mais elle serait liée à un message spécialement formaté. Le simple fait de le recevoir, sans même cliquer sur un quelconque lien permettrait d'installer un cheval de Troie capable de récupérer le contenu de l'appareil mais aussi d'allumer à distance son micro et transmettre les conversations alentours.

Il semble que des journalistes, avocats et employés d'ONG aient été ainsi espionnés. Si NSO se défend d'avoir commercialisé son logiciel à des personnes malveillantes, il est aussi possible que ce produit ait été sorti de son contexte par des personnes habilitées à l'utiliser.

Il n'en demeure pas moins qu'une faille majeure de plus existe toujours sous iOS et son module iMessage et permet la prise de contrôle d'un appareil avec une facilité déconcertante. Espérons que la prochaine mise à jour comble cette faille, ce qui nous laissera un peu de répit en attendant la suivante.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?