Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du jeudi 01 avril

Flexgate, Apple perd une manche devant la justice

En janvier 2019 un problème de plus en plus fréquent sur les MacBook Pro dotés de Touch Bar a été découvert.

Une nappe trop courte finissait par céder, provoquant des problèmes d'écran.

En mai 2020 une procédure en recours collectif a été lancée contre Apple pour ce problème qui n'a jamais été reconnu officiellement.

La procédure avance et Apple vient de perdre une manche. Un juge s'est rangé du côté des plaignants, considérant qu'Apple pouvait avoir vendu des machines en connaissant le problème lié certainement à des contrôles qualité insuffisants.
La procédure va pouvoir continuer et encore une fois elle coûtera certainement à Apple et ses assureurs pas mal d'argent.


TSMC va investir 100 milliards de dollars sur trois ans

On pourrait presque croire que c'est un poisson d'avril tant les chiffres annoncés par Bloomberg sont impressionnants.
TSMC compte investir 100 milliards de dollars dans les trois prochaines années pour étendre ses capacités de production et renforcer sa R&D.

La société fait face à une saturation de sa capacité de production, qui conduit à une pénurie de certains composants, et doit dans le même temps faire face aux défis énormes des gravures toujours plus fines micron après micron.

TSMC est devenu un monstre qui a chamboulé la donne et ouvert des perspectives à tous les producteurs de puces fabless (sans usine). La société est maintenant très loin devant ses concurrents dont Intel, mais aussi Samsung et ses concurrents directs comme UMC.

Apple a pris une licence x86-64 chez AMD

On pensait qu'Apple avait tourné le dos aux processeurs x86 au profit des puces ARM, il n'en est visiblement rien.
Une rumeur persistante annonce en effet que la société a pris une licence x86-64 chez AMD dans le but de produire des puces l'utilisant.

Cela pourrait paraitre incroyable, mais ce serait lié au fait que la société rencontre des problèmes de licence avec Rosetta 2. Nous vous en avions parlé et la société semble craindre de devoir désactiver bien trop tôt cette émulation tellement indispensable pour un passage en douceur vers les processeurs ARM.

Il se murmure donc que la société pourrait dès la prochaine génération de puces Mx, y inclure deux cœurs x86 destinés à interpréter le code x86 en natif alors qu'elle ne pourra pas le faire en émulé.

On ignore le niveau de performances que cela permettra, mais il sera certainement suffisant pour assurer cette transition et ne pas dissuader les utilisateurs de Mac Intel de se lancer vers les nouvelles machines.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?