Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

ASML devient une composante de la guerre commerciale avec la Chine

Dans la brève précédente nous vous parlons de la guerre commerciale que les Etats-Unis ont lancé contre la Chine.
Elle revêt de très nombreux aspects et l'Europe encore divisée à ce sujet a décidé d'emboîter le pas aux américains.
Pour citer un exemple purement français, les subventions aux voitures électriques produites en Chine ont cessé à la fin de l'année dernière.

Une autre affaire fait couler beaucoup d'encre. Il s'agit de la décision de la société ASML de ne plus vendre certains produits à la Chine. Cette décision aurait été prise sous la pression des autorités néerlandaises, elles-mêmes en prise à des pressions américaines
Vu ainsi cela n'a l'air de rien mais voici quelques explications courtes.

ASML fabrique des machines permettant de produire des processeurs. Ce ne sont pas n'importe quelles machines mais les plus avancées au monde, et simplement les seuls à pouvoir atteindre les finesses de piste les plus avancées au monde. Ainsi, sans ces machines, TSMC serait incapable de fabriquer les puces Ax d'Apple.

ASML est donc d'un intérêt stratégique colossal. Certes, la Chine pourrait mettre au point ses propres machines, mais il lui faudra des années pour refaire son retard, années qu'il n'est pas question de perdre au risque de plonger dans un énorme marasme économique.

Déjà la Chine a promis des mesures de rétorsion contre les Pays-Bas et plus largement l'Europe. Elles seront certainement suivies de nouvelles mesures européennes, et ainsi de suite.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?