Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Un licenciement qui va faire du bruit chez Apple

Chaque jour, Apple licencie des employés, comme n'importe quelle grande entreprise. Cela fait beaucoup moins de bruit que lorsqu'elle engage une grosse pointure, ce qui est actuellement souvent le cas.
Toutefois, un licenciement risque de faire parler de lui. Il s'agit de celui de Ashley Gjøvik, directrice principale du programme d'ingénierie.
Selon Apple, elle aurait enfreint les politiques de l'entreprise sur la divulgation d'informations privées.
Dans la pratique, il semble que son plus grand tort est d'avoir le mois dernier donné une interview dans laquelle elle s'inquiétait du sexisme qui régnait chez Apple, la société ne proposant pas de solution suffisante pour lutter contre lui.

Elle a été convoquée par mail pour un entretien auquel elle devait impérativement se rendre. Elle a répondu qu'elle ne le ferait que si elle pouvait avoir une retranscription écrite de l'entretien. Pour toute réponse elle a été informée que, puisqu'elle ne voulait pas participer à cette réunion, ses accès aux systèmes internes lui seraient coupés étant donné la gravité des accusations. Quelques heures plus tard elle a appris avoir été licenciée.

Bien entendu, nous n'avons ici que le point de vue de Ashley Gjøvik, il y a peut-être des choses plus graves que l'on ignore; mais de toute façon, Apple tient plus que tout au monde à ce que ce qui se passe en interne reste en interne. En parler a toujours coûté son poste aux employés qui l'ont fait (sauf délégués syndicaux dans les pays où ils sont protégés).

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?