Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple dans l'embarras à cause des brevets de la société VirnetX

Fin 2012 Apple avait perdu un procès contre la société VirnetX, qui l'attaquait pour la violation de quatre de ses brevets dans la technologie FaceTime. Apple a dû payer 368 millions de dollars de dommages et intérêts et une pénalité de 330000 dollars par jour d'utilisation de ces brevets en attendant de trouver un accord de licence.

L'affaire avait été presque oubliée depuis sauf que la procédure n'est pas encore terminée et qu'une nouvelle audience devant la justice a eu lieu. Afin d'éviter de payer de lourds royalties, Apple a décidé de revoir l'infrastructure interne de FaceTime en contournant les brevets en question. C'est passé par la mise en place de serveurs relais qui ont coûté fort cher à la société, 2,4 millions de dollars par mois, alors qu'Apple extimait au départ ce coût à 3,6 millions au total. De plus, cette nouvelle architecture a conduit à une forte dégradation du service, qui aurait provoqué la remontée de 500000 plaintes. Mais Apple préfère visiblement tout mettre en œuvre, même à un coût élevé, plutôt que de payer VirnetX.
Il faut dire que VirnetX est gourmande et réclamerait des centaines de millions de dollars. Le demi échec d'Apple à contourner ces brevets a même rendu service à VirnetX. Il a directement prouvé que les technologies déposées dans ces brevets étaient importantes et a donc augmenté la valeur potentielle des royalties que la justice pourrait décider à la place des deux sociétés qui ne s'entendent pas.

Le bras de fer va continuer encore un très long moment. Apple a les moyens de tenir, VirnetX aussi. Ce sont les utilisateurs de FaceTime qui ont des problèmes de connexion qui pourront en faire les frais en attendant.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?