Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Intel commence à travailler aux gravures en 7 et 5 nm

Aujourd'hui Intel est la seule société au monde à pouvoir produire en masse des puces gravées en 22 nm alors que ses concurrents les plus proches peinent à fabriquer en masse en 28 nm et se contentent le plus souvent d'une gravure en 32 nm.
La société domine ce marché de la tête et des épaules, encore plus si l'on prend en considération qu'elle est aussi la seule à savoir faire des transistors 3D, chose qui deviendra indispensable pour passer sous la barre des 20 nm.
Bien entendu, elle travaille déjà à la gravure en 14 nm, prochaine étape prévue pour dans moins de deux ans mais avance déjà ses pions pour les étapes suivantes attendues pour 2016 et 2018 si le calendrier tient sur la durée.

En fait, Intel commencerait à travailler à un projet de gravure 10 ans avant qu'il ne soit lancé en production de masse. Noter que la concurrence d'Intel que ce soit au niveau de la gravure que de celle des puces est de plus en plus inquiète de l'énorme avance technologie acquise. C'est d'autant plus vrai que l'on approche de la barrière quantique ce qui rend incroyablement coûteux l'économie du moindre nanomètre. Il sera de plus en plus difficile de suivre Intel, cette gravure à elle seule étant suffisante pour assurer son hégémonie.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?