Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple revoit encore une fois les conditions d'accès à iAd

Décidément, même Apple n'a pas réussi à rendre la publicité sexy avec iAd. Cette régie publicitaire gérée directement par la société ne rencontre pas l'audience espérée par Steve Jobs au moment de son lancement et serait même en perte de vitesse par rapport aux systèmes proposés par d'autres.
Il faut dire qu'Apple a décidé de se lancer là-dedans avec un énorme culot en imposant aux annonceurs un ticket d'entrée de 1 million de dollars, choisissant ainsi de n'avoir à gérer que de gros groupes.

Hélas, la mayonnaise n'a pas assez pris et depuis, Apple n'a cessé de revoir ce ticket à la baisse. Il est en quelques mois passé à 500 000 dollars, puis à 400 000 et ne serait maintenant "plus que" de 100 000 dollars.
C'est un réel désaveu pour ce système, qui se voulait un moyen d'inciter les développeurs à proposer la publicité maison en échange d'un partage de rémunérations. Apple va devoir encore certainement ajuster ses curseurs pour devenir plus attractif, sachant que plus ce ticket d'entrée baisse et plus il faudra de monde pour gérer des clients plus petits diminuant ainsi la rentabilité du service. Peut-être que dans quelques temps il rejoindra le premier Apple TV dans la case des hobbys...

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?