Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

La spéculation sur le marché des disques durs joue à plein

Il n'y a maintenant plus l'ombre d'un doute ou le moindre espoir que, d'ici les derniers jours de décembre ou au plus tard au début 2012, il y aura une réelle pénurie physique de disques durs. A ce moment-là, la capacité de fabrication mondiale de ces produits sera de 20 à 30% inférieure à la demande et cela durera pendant au moins un trimestre.
Officiellement et dans la théorie, les stocks actuels devraient permettre d'éviter toute pénurie avant ce moment-là. Ces stocks sont pour une toute petite partie détenus par les détaillants, pour une autre sont dans des conteneurs naviguant sur les mers (il faut plusieurs semaines pour acheminer des disques d'Asie en bateau, moyen habituel pour déplacer ces produits non critiques et très lourds) et pour l'essentiel chez des grossistes et les fabricants d'ordinateurs et de disques externes.

Seulement, la pénurie étant maintenant inévitable, elle a conduit pour commencer ceux qui avaient réellement besoin de disques dans un futur proche (ou pas) à se précipiter pour anticiper leurs achats, ce qui a fait baisser les stocks. Ensuite, nombre d'acteurs de ce marché qui avaient des stocks conséquents ont compris qu'ils étaient assis sur une denrée rare et donc une valeur très supérieure à celle qu'ils avaient prévu. 
Aujourd'hui, les grossistes proposent de vendre ces stocks à un tarif qui est plus de trois fois supérieur à leur valeur originelle. Ils ne sont même pas pressés de les vendre et se contentent d'en écouler juste assez pour préserver leur trésorerie et éventuellement en acquérir encore à un tarif inférieur.
Notez que certains fabricants de solutions de stockage externes ont aussi décidé de prévenir la hausse en se permettant d'augmenter sans préavis les commandes qu'elles avaient en cours chez leurs clients revendeurs. Elles semblent ici anticiper non plus leur marge ou le prix payé pour les disques, mais celui nécessaire à renouveler leurs stocks.

A proprement parler, il n'y a donc pour le moment pas de pénurie de disques durs, et si vous en voulez un, vous le trouverez facilement dans le commerce... si vous êtes prêts à y mettre le prix. Si les choses continuent, ces prix seront certainement 4 à 5 fois ceux d'avant la crise d'ici la fin de l'année, lorsque la pénurie sera réelle. Ensuite, ils vont certainement se stabiliser. La demande par anticipation se tassera alors tandis que le grand public comprendra qu'il vaut mieux attendre des jours meilleurs.
En attendant, ceux qui ont des stocks conséquents (essentiellement les grossistes) vont avoir droit à de très belles marges pendant quelques semaines. 

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?