Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Corning veut relever le défi des écrans pliables

Le Samsung Galaxy Fold et le Huawei’s Mate X ont tous deux montré la voie sur l'avenir des smartphones, qui comme des livres pourront se déplier pour assurer un affichage confortable dans un volume compatible avec la taille d'une poche ou plus simplement avec un appareil que l'on peut tenir à l'oreille pour communiquer.

Ils font cependant face à un énorme défi. Il est aujourd'hui impossible de recouvrir ces écrans pliables avec du verre comme pour tout autre smartphone. A la place on a droit à un polymère certes performant mais dont les limites sont connues. Il est moins transparent, ce qui diminue la qualité de l'affichage, il finit par marquer à l'endroit de sa pliure et surtout est très facile à rayer.
Ces défauts vont rendre les premiers appareils commercialisés très fragiles.

Corning, à qui l'on doit déjà le Gorilla Glass, a décidé de relever ce nouveau défi et pense pouvoir y arriver d'ici deux ans.

Elle a déjà dans son catalogue des verres incroyablement souples, sous la dénomination Willow. Ils peuvent s'enrouler grâce à des échanges d'ions au sein de la structure cristalline. Mais ces ions dégraderaient la structure de l'écran OLED placé en dessous.
La société cherche donc de nouvelles voies pour produire des dalles de verre très souples, résistantes et compatibles avec les composants électroniques.

Selon les spécialistes dans le domaine, ce sera seulement à ce moment-là que les smartphones à écrans pliables pourront se généraliser.


Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?