Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] L'Egypte somme Apple de ne pas surfacturer ses produits

L'Egypte a sommé Apple de s'expliquer sur la tarification supérieure des iPhone pratiquée là-bas et menace d'en interdire la vente sous 60 jours.
Il faut dire que le tarif des appareils Apple peut être supérieur de 50% en Egypte par rapport à d'autres pays du Moyen-Orient.
L'iPhone XS Max coûte par exemple 50% plus cher en Egypte qu'aux Etats-Unis.
Il faut quand même prendre en compte que la vente d'iPhone est faite là-bas par un distributeur local qui réalise peut-être des marges très importantes.

Apple a donc maintenant 59 jours pour aligner ses tarifs, sinon il sera illégal d'y commercialiser des iPhone.

[MàJ] A trois semaines de la fin de cet ultimatum le Premier Ministre égyptien a déclaré à CNBC qu'il souhaitait qu'Apple s'investisse plus directement dans son pays et qu'elle y crée un hub qui desservirait toute la région. En résumé, Apple doit investir dans le pays.
On connait maintenant le prix qu'Apple aura à payer pour ne pas se faire bannir.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?