Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Le cours de l'action AAPL a subi une sale journée hier

Suite à l'annonce des résultats d'Apple et surtout de l'intention de la société de ne plus donner de chiffres de vente pour ses produits, le cours de l'action a subi une correction.
Après avoir baissé de plus de 7%, il a terminé en recul de 6,63% à 207,48$. Actuellement, hors cours officiels il est à 206,48$.

Les marchés n'ont pas apprécié ce qui ressemble fortement à un aveu de la fin de la croissance forte des ventes d'appareils, en particuliers les iPhone. Certes, les revenus ont fortement augmenté grâce au prix unitaire, mais tout le monde se rend compte que cela ne peut durer qu'un temps et qu'il sera difficile à terme de vouloir vendre un iPhone à 2000$ ou un Mac portable à 6000$.
Sauf à sortir un produit servant de nouveau vecteur de croissance, Apple est à la fin d'un cycle, celui initié par les iPod et terminé par l'iPhone.

On peut déjà imaginer le prochain, basé sur les services, avec la fin de la vente progressive des appareils pour les remplacer par des locations mensuelles. Cela permettra d'augmenter encore les revenus tout en rassurant les clients avec des offres assurant tous les dommages possibles pendant la durée de vie des appareils. C'est initié par les contrats Apple Care qui couvrent les dommages sur les appareils iOS et même le vol sur les ordinateurs portables.

Apple cherchera toutefois certainement à faire la différence ailleurs, dans quelques années, en proposant des Mac dotés de puces ARM à la sauce maison qui pourront lui permettre de proposer des produits significativement différents de ce que proposent les concurrents PC. Cela pourrait marcher si Intel n'arrive pas à sortir de l'impasse sur la gravure de puces dans laquelle cette société est tombée il y a deux ans.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?