Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Il est dorénavant possible de voir ses contenus en ligne partout dans l'Union Européenne

Depuis hier une nouvelle réglementation européenne permet à ceux qui voyagent au sein de l'Union de pouvoir continuer à bénéficier de leurs abonnements payants à des services de streaming vidéo en ligne.
Voici ce qu'en dit le site Europa:

À partir du 1er avril 2018, les Européens pourront accéder, où qu'ils se trouvent dans l'UE, au contenu en ligne auquel ils se sont abonnés dans leur pays d'origine.

L'objectif du règlement relatif à la portabilité des services de contenu en ligne, qui entre en vigueur le 1er avril dans tous les États membres de l'UE, est de faire en sorte que les Européens qui achètent des films, des émissions sportives, de la musique, des livres électroniques et des jeux ou qui s’abonnent à ce type de produits dans leur État membre d'origine puissent y accéder lors de leurs déplacements ou de leurs séjours temporaires dans d’autres pays de l’UE.

Les nouvelles règles seront également avantageuses pour les fournisseurs de services de contenu en ligne, qui auront la possibilité d’offrir la portabilité transfrontalière à leurs abonnés sans avoir à acquérir des licences pour les territoires où ceux-ci séjournent temporairement.

La suppression des entraves qui empêchaient les Européens de voyager en ayant accès au contenu et aux médias faisant partie de leurs abonnements numériques représente une nouvelle avancée du marché unique numérique pour les citoyens, à la suite de la suppression effective des frais d'itinérance dont les citoyens bénéficient dans toute l'Europe depuis juin 2017.

Ces nouvelles règles sont adaptées aux nouveaux comportements et habitudes des Européens dans le domaine des nouvelles technologies. Ainsi, le budget que les consommateurs ont consacré aux services de vidéo sur abonnement a progressé de 113 % par an entre 2010 et 2014, et le nombre d'utilisateurs a augmenté de 56 % entre 2014 et 2015. On estime également qu'au moins 29 millions de personnes, soit 5,7 % des consommateurs de l'UE, pourraient utiliser la portabilité transfrontalière, et que ce nombre pourrait atteindre 72 millions d'ici à 2020.

En outre, pour près de 60 % des jeunes Européens, le fait de pouvoir profiter de leurs abonnements lorsqu'ils voyagent est un facteur important dans leur décision de s'abonner à des services en ligne.

En faisant de la portabilité une réalité, les nouvelles règles répondent à ce souhait tout en permettant aux fournisseurs de services de voir leur nombre d'abonnés augmenter.

C'est une excellente nouvelle qui évitera aux plus acharnés de devoir passer par un VPN.

Sondage

Comptez-vous acheter un MacBook Pro 2018 ?