Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

TEST du Western Digital My Cloud Expert EX2100

Loin des NAS professionnels nécessitant un niveau de compétences élevé, le My Cloud EX2100 répond pourtant aisément aux besoins de prosumers


Lancés courant mars dernier par Western Digital, les NAS My Cloud EX2100 (2 baies) et EX4100 (4 baies) viennent compléter un catalogue déjà fourbi de disques durs réseau grand plublic comme professionnels. Plus complets et capables que la gamme grand public : My Cloud, ils se montrent pourtant plus simples à mettre en oeuvre que les modèles pro : My Cloud Busines. Les PME-TPE y trouveront leur compte tout comme les utilisateurs soucieux de bénéficier de fonctionnalités avancées dont une administration à distance simplifiée et très efficace.

WD My Cloud EX2100

Deux modèles, 6 capacités
Déclinés en 8 versions différentes, dont deux références vendues sans disques durs, les EX2100 et EX4100 (EX pour Expert) s'appuient sur des disques WD Red de 2, 4 ou 6 To. Notons ici que les DD Red sont en fait les versions non pro, référencées WD20EFRX pour le 2, WD40EFRX pour le 4 To et WD60EFRX pour le 6 To. Western Digital propose ainsi des NAS dont les capacités oscillent entre 4 et 12 To pour le EX2100 (modèle de notre test), et 8 et 24 To pour le EX4100. De quoi largement répondre à la demande aussi bien d'une petite PME-PMI comme celle d'un indépendant tous deux désireux d'adapter les capacités à leurs besoins respectifs. Reste que le grand frère EX4100, s'appuyant sur 4 baies et disques, propose des fonctions RAID 5 et 10 absentes, bien forcément, du EX2100 sujet de notre test. Celui-ci se contentant en toute légitimité de fonctions RAID 0 et RAID 1 (et accessoirement JBOD ou Spanning, soit NRAID)...

Conception simple et robuste mais...
Sous ces lignes rudimentaires, Western Digital n'a clairement pas misé sur le design de son NAS pour séduire. Au contraire, le EX2100 se montre même plutôt sobre, mais bénéficie cependant d'une structure de tôle d'acier laminée robuste et bien ajustée, ce qui fait souvent défaut à certains NAS de cette catégorie (on pense Seagate...). Côté esthétique pure, l'habillage polymère "glossy" de la façade apporte un "on ne sait quoi" de classieux qui, à défaut d'être très statique (la poussière s'y colle à plaisir), confère au produit la possibilté de s'exposer sans faire "trop" moche (NDLA : avis perso) dans un bureau ou un salon. Si la finition est de bon aloi et la conception aboutie, le EX2100 profite d'une système d'insertion et d'éjection sans RACK ou berceau des disques durs qui, WD n'a pas assez fignolé hélas le procédé, accroche un tantinet. Du coup, si les disques s'extraient aisément, ils frottent systématiquement lorsqu'on les insère de nouveau.

WD EX2100 openedUne simple traction sur le bouton et les disques s'éjectent et inversement...

WD My Cloud Expert EX2100

Ouvert, il est aisé d'extraire les DDs du NAS même à chaud.

WD My Cloud Expert EX2100 - Insertion

Malgré une qualité de fabrication avérée, le EX2100 n'est pas exempt de défaut. Près de la charnière le système accroche lorsque l'on ré-insère les diques. L'arrondi serait à accentuer.

Dotation minimaliste, mais suffisante
Point de fioriture, WD s'est contenté du strict minimum pour son produit, un port USB 3.0 en façade surmonté d'un bouton de duplication automatisée et le bouton de mise sous tension. Simple mais suffisant. A l'arrière, le minimum requis, un port USB 3.0 accompagné deux ports RJ45 de quoi interconnecter le NAS sur le réseau et assurer, si nécessaire, l'agrégation de liens et une prise en charge des échecs de quoi faire du blonding sans effort en somme.

Duplication automatique

Juste au dessus du port USB de façade se trouve le bouton de duplication. Une pression, et le contenu d'un disque est copier sur le NAS.


WD My Cloud Expert EX2100 Back Side

Doté de deux connecteurs Ethernet RJ45, d'un port 3.0 et d'une encoche de verrou Kensington, l'arrière du NAS laisse apparaître le ventilateur (80 mm) qui officie sobrement, excepté à l'initialisation. Où le G4 ?...

Loin de briller sur le plan de la connectivité, point de prise eSATA ni même - on peut toujours phantasmer - de connecteur Thunderbolt, les NAS EX2100 et EX4100 s'appuient en revanche sur des processeurs double-coeur pour le moins véloces et peu énergivores. Ainsi, si la version 4 baies se meut grâce à une puce Marvell ARMADA 388 à 1.6 GHz et le EX2100 jouit d'une version ARMADA 385 fréquencée à 1.3 GHz et de 1 Go de mémoire vive (DDR3). De quoi distiller de belles performances tout en étant sollicité par plusieurs utilisateurs simultanément nous l'avons vérifié (Jusqu'à 512 utilisateurs max pour Samba, 800 pour ADS et 10 connexions CIFS simultanée maximum).
On aurait cependant aimé que le EX2100 profite de 2 ports d'alimentation comme sur le EX4100 qui autorise le branchement d'un second bloc 19 Volts qui prend automatiquement le relais en cas de défaillance du premier. N'est-on pas ici en présence de serveurs dédiés dont le rôle ne se borne pas seulement à partager et assurer la sécurité de données souvent sensibles, mais aussi à se protéger - eux-mêmes - matériellement ?... Fort heureusement, il est possible de les coupler à des onduleurs USB, ou tout simplement, les brancher sur un onduleur.

WD My Cloud Expert EX2100 SPECS

Tout pour le partage
Loin donc des NAS qui nécessitent un niveau de compétence important, les aguerris des serveurs s'ennuieraient presque, l'EX2100 a été vraiment construit pour simplifier la vie de l'utilisateur. Preuve en est de l'intégration de la touche de réplication numérique auto qui surplombe le port USB 3.0 et qui autorise la prise en charge de disques durs USB ou tout autre support digital (tout format) qui y seraient connectés. Ainsi, si l'on branche un disque dur, qu'il soit formaté en FAT 32, NTSF, HSF+J (sensible à la casse) ou Linux EXT2, EXT3, EXT4, il est immédiatement pris en charge et la duplication des données ce fait instantanément de façon totalement transparente. Certes, certains n'y verront rien de bien nouveau, mais à l'usage, pour un néophyte, c'est tout de même très appréciable. Sur ce point Western Digital se démarque positivement. Pour le reste, c'est surtout l'Applicatif mobile qui tend à faire la différence.

Partager sur

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?