Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] Apple va pouvoir recommencer à importer des watch aux USA

[MàJ par Philippe]

Depuis ce matin Apple a repris les ventes des Apple watch Series 9 dont Hermès et Nike ainsi que des Ultra 2 aux USA mais la mesure d'oxymétrie n'y est plus présente grâce à un patch.

[Sujet inital]

Dans l'affaire opposant Apple à Masimo sur les brevets de ce dernier concernant ses systèmes d'oxymétrie, mesure de la saturation du sang en oxygène, les douanes Américaines ont jugé que le patch proposé par Apple ne tombait pas sous le coup du jugement de l'ITC International Trade Commission et donc que l'importation des watch pouvait reprendre.

Pour faire court, Apple a été jugé coupable d'avoir utilisé des brevets de la société Masimo, après avoir visité cette dernière et même proposé de la racheter et bien sûr en ayant débauché des responsables clés.
Ce après quoi Masimo avait obtenu l'interdiction d'importation des watch aux USA, car techniquement des produits Chinois.

Apple avait promis un patch permettant de réautoriser leur importation, et ils ont tenu promesse d'une certaine manière, mais il y a un hic..
Le patch désactive la fonction d'oxymétrie sur les watch maintenant importées!

Cela n'a aucun effet sur les montres déjà achetées, ni sur certaines qui sont sur les rayonnages de certains revendeurs qui n'en ont pas interrompu la vente, mais chez Apple elles seront probablement toutes sans plus de fonction d'oxymétrie, et chez les revendeurs ça sera la roulette Russe (ou Chinoise vu leur origine).

L'oxymétrie avait été en son temps un gros argument pour vendre ces produits, et maintenant ils seraient vendu sans, ce qui les mets en porte-à-faux face à nombre de produits concurrents et plus abordables.

Les produits touchés sont les Séries 9 dont les Nike ou Hermès et Ultra 2 vendues aux USA.
Les pages des spécifications des Apple Watch Series 9 et Ultra 2 n'informent pas encore là dessus à l'heure où nous publions ce sujet.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?