Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Hong-Kong: Apple s'aligne sur les autres GAFA

La situation est explosive depuis plusieurs mois à Hong-Kong, où un vent de révolte souffle face aux autorités chinoises qui veulent reprendre la main sur cette province qui a gardé une grande autonomie par rapport à la Chine continentale et bénéficie encore d'un internet libre.
Pour aider à cela, les autorités ont mis en place une loi très sévère contre les personnes qui poseraient des problèmes. Nous ne rentrons pas dans les détails tant les choses sont flexibles et variables.

Google, Facebook et Twitter ont annoncé déjà qu'elles ne répondraient pas aux injonctions des autorités pour fournir des données liées à d'éventuels opposants. Apple vient de rejoindre le groupe en annonçant qu'elle se retranchait derrière la loi américaine et ne fournirait des données que si les autorités américaines le demandent.
Même Tik-Tok, pourtant émanation d'une société chinoise, a décidé la suspension de son application à Hong-Kong.

On se retrouve donc dans un immense bras de fer dans lequel les grandes sociétés américaines vont devoir prendre parti, faire plaisir à la Chine ou prendre le parti des opposants de Hong-Kong.

Sondage

Quel est le prix maximum que vous mettez dans votre Mac ?