Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Données de localisation: Android suit les traces d'iOS

Avec iOS 13, Apple a durci énormément les règles de suivi de localisation des applications. La société a ainsi voulu redonner à l'utilisateur un contrôle sur ce qui était auparavant un domaine assez obscur, utilisé à leur gré par les éditeurs de logiciels.
Google a annoncé qu'une chose assez similaire sera faite sous Android 11.
Les développeurs devront justifier le besoin de localisation de leur logiciel pour fonctionner et il ne sera plus possible de l'utiliser sans réelle raison:

Plus tard dans l'année, nous mettrons à jour la politique de Google Play pour exiger que les développeurs obtiennent l'approbation des utilisateurs s'ils souhaitent accéder aux données de localisation en arrière-plan. Les facteurs qui seront examinés comprendront:

La fonctionnalité offre-t-elle une valeur ajoutée claire à l'utilisateur?

Les utilisateurs s'attendraient-ils à ce que l'application accède à leur localisation en arrière-plan?

La fonctionnalité est-elle importante pour l'objectif principal de l'application?

Pouvez-vous offrir la même expérience sans accéder à la localisation en arrière-plan?

Toutes les applications seront évaluées en fonction des mêmes facteurs, y compris les applications créées par Google, et toutes les soumissions seront examinées par les membres de notre équipe.

C'est sans l'ombre d'un doute une bonne chose, surtout que Google s'engage à subir le même traitement.

Sondage

Quel est le prix maximum que vous mettez dans votre Mac ?