Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple joue la politique de la chaise vide face aux sénateurs américains

Le Washington Post rapporte qu'Apple et les éditeurs de l'application Tik Tok (des Chinois) ont provoqué l'ire de sénateurs américains en refusant de répondre à la convocation d'une commission créée dans le but d'éclaircir les relations entre les grands groupes de technologie et les autorités chinoises.
A la décharge d'Apple, le sénateur Hawley qui dirige cette commission est très véhément vis-à-vis d'elle, ne cessant de critiquer ses concessions faites aux autorités chinoises, la pire à ses yeux étant d'avoir accepté d'héberger ses services iCloud sur des serveurs gouvernementaux pour faciliter l'espionnage des échanges sans donner officiellement les clés de chiffrement.

Le sénateur a bien entendu critiqué cette politique de la chaise vide, considérant qu'Apple et Tik Tok sont les deux faces d'une même pièce, la première représentant le danger des activités des entreprises de technologie américaines en Chine et la seconde le danger de l'entrée de plateformes technologiques chinoises sur le marché américain.

Il veut maintenant alerter l'opinion sur la dualité du point de vue d'Apple qui se veut protecteur des données de ses clients aux Etats-Unis mais n'en a cure en Chine.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?