Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple s'ouvre au droit à la réparation pour l'iPhone

Suite aux pressions surtout présentes aux Etats-Unis, Apple a annoncé un programme d'ouverture aux réparations par des tiers. Ce programme est ouvert aux Etats-Unis et la société compte l'étendre dans d'autres pays dans le futur.
Voici la traduction du communiqué.

Cupertino, Californie - Apple a annoncé aujourd'hui un nouveau programme de réparation, offrant aux clients des options supplémentaires pour les réparations les plus courantes hors garantie de l'iPhone. Apple fournira plus d'entreprises de réparation indépendantes - grandes ou petites - avec les mêmes pièces d'origine, outils, formation, manuels de réparation et diagnostics que ses fournisseurs de services autorisés Apple (AASP). Le programme est lancé aux États-Unis avec des projets d'expansion dans d'autres pays.
"Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, nous aidons les fournisseurs indépendants des États-Unis à exploiter plus facilement les mêmes ressources que notre réseau de fournisseurs de services agréés Apple", a déclaré Jeff Williams, directeur de l'exploitation chez Apple. «Lorsqu'une réparation est nécessaire, le client doit être assuré que la réparation est effectuée correctement. Nous pensons que la réparation la plus sûre et la plus fiable est celle qui est effectuée par un technicien qualifié et qui utilise des pièces d'origine correctement conçues et rigoureusement testées. ”
Le nouveau programme de réparation indépendant vient compléter l’investissement continu d’Apple dans son réseau mondial croissant de plus de 5 000 AASP, qui est le leader du secteur en matière de satisfaction de la clientèle et aide des millions de personnes avec un service sous garantie et hors garantie pour tous les produits Apple.
La participation au programme de réparation indépendant d’Apple est gratuite. Pour pouvoir bénéficier du nouveau programme, les entreprises doivent avoir un technicien certifié Apple capable d'effectuer les réparations. Le processus de certification est simple et gratuit. Pour en savoir plus et postuler, visitez support.apple.com/fr/program Les entreprises de réparation éligibles recevront des pièces, outils, formations, manuels de réparation et diagnostics authentiques Apple au même coût que les AASP.
Au cours de la dernière année, Apple a lancé un projet pilote réussi avec 20 entreprises de réparation indépendantes situées en Amérique du Nord, en Europe et en Asie, qui proposent actuellement des pièces d'origine. L’annonce d’aujourd’hui fait suite à la récente expansion majeure du réseau de services agréés par Apple dans tous les magasins Best Buy des États-Unis, qui ont triplé le nombre de points de vente AASP aux États-Unis par rapport à il y a trois ans.

Bon, difficile de ne pas dire franchement ce que nous en pensons.
Sous une image très ouverte, Apple réalise encore une fois un coup de maître de la communication.
Si l'on retire les emballages de ce communiqué, la société accepte de vendre à des tiers ses pièces détachées, mais seulement s'ils deviennent des presque SAV officiels avec des techniciens formés et le matériel vendu par la société pour réaliser des réparations (pas seulement les pièces).

L'intérêt de l'ouverture des réparations à des tiers était que cela crée une concurrence. Là, à quelques euros près, il sera impossible de réparer moins cher que dans les canaux officiels dont les marges sont très faibles.

Il ne fait aucun doute qu'Apple cherche ainsi à calmer les législateurs. Hélas, il y a peu de chances que ce soit le cas. Le risque est au contraire que ces législateurs décident de muscler leur jeu.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?