Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Au tour de Ars Technica de parler Hackintosh

Décidément, le Hackintosh n'a jamais autant fait parler de lui que ces derniers temps. Après 9to5Mac qui en a fait un nouvel article la semaine dernière, c'est au tour de Ars Technica d'aborder le sujet.
L'approche est différente, et ne vient pas montrer une réalisation, mais s'intéresse aux causes profondes du succès de ces machines. Le titre de l'article est un excellent résumé de son contenu: "Les Hackintosh modernes montrent qu'Apple devrait probablement juste proposer une tour".
Le contenu s'intéresse à la motivation de ceux qui montent une telle machine et résume ce qui s'est souvent dit ici, en particulier sur nos forums. Certes, pendant longtemps c'était un moyen de monter un Mac pour moins cher, mais maintenant c'est aussi très souvent pour avoir un ordinateur parfaitement calibré à ses besoins et sans compromis faits au design ou à d'autres préoccupations commerciales.
Plusieurs professionnels sont interrogés et entre ceux qui ont besoin de Cuda et ceux qui ont besoin d'autres parties matérielles spécifiques (comme juste énormément d'espace disque en interne), la solution du Hackintosh aura juste été un moyen pour eux de ne pas migrer vers Windows.

En annonçant son erreur sur le Mac Pro et en promettant dans le futur une machine modulaire, Apple a certainement ouvert en grand les vannes de ce genre de témoignages. Les utilisateurs de Hackintosh ne sont plus vus forcément comme des pseudo violeurs de conditions d'utilisation d'un macOS offert, mais comme des précurseurs de ce que pourraient devenir les Mac pour professionnels dans le futur.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?