Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Angleterre: les sociétés de haute technologie ont eu chaud

Une loi controversée sur les capacités d'écoute des services de renseignements anglais a été votée en première lecture en Grande Bretagne.
Cette loi a beaucoup fait parler d'elle car elle devait, à l'origine, forcer toutes les sociétés de haute technologie à installer des portes dérobées dans leurs produits pour permettre aussi bien des écoutes de masse que ciblées.
La version qui a été votée est un petit peu plus édulcorée puisqu'elle ne parle plus de portes dérobées systématiques mais pourra quand même exiger l'aide des fabricants pour accéder aux contenus d'appareils si l'effort demandé pour y arriver a un coût raisonnable et une faisabilité technique.
C'est donc globalement une victoire pour Apple, Google et Microsoft mais les conditions restent assez floues pour devoir être interprétées par les juges et les agences de renseignement, ce qui risque de provoquer des problèmes similaires à ceux qu'Apple rencontre aux Etats-Unis face aux FBI.
Les défenseurs des libertés individuelles anglais vont continuer à militer pour l'abandon de cette loi avant qu'elle ne soit étudiée et votée devant la Chambre des Lords.

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?