Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

L'iPhone est pour l'instant privé de Pebble Time

Lancée via Kickstarter il y a trois ans, la montre connectée Pebble est l'un des modèles les plus vendus, la startup qui l'a conçue ayant réussi à battre la plupart des grands noms de l'électronique sur ce secteur. Elle est aussi l'une des rares smartwatch a être compatible avec les iPhone. Fort de ce succès, Pebble a créé une nouvelle campagne Kickstarter en février dernier pour lancer la Pebble Time, une version largement améliorée de la Pebble.

Mais alors que les premiers contributeurs ont reçu leur montre, l'application nécessaire à son utilisation avec un iPhone se fait attendre, bloquée par le processus de validation d'Apple. Après avoir validé en trois jours une ancienne version de l'application, finalement non publiée par Pebble à cause de bugs, les petites mains de l'App Store prennent en effet leur temps (déjà deux semaines) pour valider une nouvelle version de l'application, qui pourtant n'apporte que quelques correctifs de bugs, sans nouvelles fonctionnalités. La soumission ayant été faite cinq jours avant les premières expéditions de la Pebble Time, Pebble avait pourtant demandé une validation express, une procédure que la startup avait déjà utilisée une fois par le passé et qui lui avait permis d'obtenir à l'époque une validation en une journée...

Une nouvelle version de l'application compagnon de la première Pebble est également en cours de validation, depuis pas moins de 6 semaines, pour un unique correctif de bug.

Alors que certaines applications compatibles avec la Pebble ont également subit des difficultés ces dernières temps, difficile de ne pas imaginer qu'Apple essaye de freiner celle qui est aujourd'hui la principale concurrente de l'Apple Watch sur la plateforme iOS. Faire trainer la validation pourrait être un moyen de rejeter au moins temporairement une application même si elle respecte toutes les règles.

On peut toutefois laisser pour l'instant à Apple le bénéfice du doute, mais il ne faudrait pas que la situation s'éternise, il est difficile de justifier une telle durée de validation pour de simples mises à jour corrigeant des bugs. Pour tenter de faire accélérer les choses, Pebble appelle ses clients à contacter Apple pour lui réclamer une validation plus rapide.

Sondage

Quel est le prix maximum que vous mettez dans votre Mac ?