Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] Il est pour le moment impossible de remplacer le disque dur d'un iMac 2011

Avec l'iMac 2009, Apple avait inauguré un système de capteurs permettant de récupérer directement sur le disque dur sans interroger son état SMART les données de sa sonde de température.

Chaque marque avait un câble différent, mais dans les faits, il suffit de faire court-circuit des deux fils pour que n'importe quel disque soit accepté ce qui a grandement limité les problèmes de remplacement des disques.

OWC a constaté qu'Apple a encore modifié son système sur les iMac 2011. Maintenant, la sonde est directement intégrée au câble d'alimentation du disque dur.

Mais ce n'est pas tout. Il s'avère que les disques durs ont maintenant un firmware spécifique permettant d'en tirer parti, l'échange de celui d'origine par un modèle du commerce posant des problèmes (nous y reviendrons). Pire, aucune solution tentée pour désactiver cette sonde n'a été trouvée.
Il en résulte deux choses. La première pas forcément grave est que l'ordinateur échoue au "Hardware Test" pour erreur de disque. La seconde plus grave est que le ventilateur de la zone disque dur tourne systématiquement à fond dans la machine si l'on remplace le disque dur.
Il est donc dans l'état actuel des choses tout simplement impossible d'envisager de remplacer le disque dur d'un iMac 2011 sans passer par le SAV d'Apple et surtout leur acheter un disque, forcément identique à l'original à un prix environ 3 fois supérieur à celui du marché.

Dans ce contexte, OWC n'hésite pas à accuser Apple de vouloir tout contrôler et de pratiquer une politique de l'obsolescence programmée. Il faut dire qu'avec ce genre de pratique ils perdent une partie de leur business justement basée sur le remplacement de composants des Mac.
Nous ne serons pour une fois pas aussi péremptoires. Le but de ces manoeuvres est avant tout de pouvoir surveiller aussi finement que possible la température des disques. C'est indispensable dans une machine aussi confinée que l'iMac et le seul moyen de ne faire tourner les ventilateurs qu'à leur juste vitesse pour refroidir les disques en gardant une machine aussi silencieuse que possible.

Maintenant, nous sommes certains qu'il existe un moyen de désactiver cette sonde ou de la duper, tout simplement parce qu'il existe aussi des modèles d'iMac vendus sans disque dur, mais seulement un SSD. Donc, forcément, il est possible de ne pas l'activer...

[Màj] Il n'aura pas fallu longtemps pour qu'une solution émerge:

C'est la solution que propose Apple dans les machines sans disque dur, faire court-circuit sur la prise alimentation entre les broches 2 et 7. Il faudra donc essayer d'en faire autant sur la nappe du disque. Soit ça passe, soit le courant sera totalement coupé sur le connecteur. Dans ce cas, il suffira de le récupérer ailleurs, en doublant par exemple la prise alimentation du SSD.

[Màj2] Voici une petite explication sur les raisons qui ont poussé Apple à ces systèmes différents depuis les machines 2009. Comme nous vous le disions dans la brève, l'iMac vérifie très souvent la température du disque dur. S'il le faisait en passant par les commandes SMART, cela provoquerait une baisse de la bande passante du disque et aussi un gel bref mais existant de ce dernier à chaque interrogation.
La société a donc décidé de passer par un système "Out of Bandwith", en dehors de la bande passante, en résumé, en dehors des canaux data du disque. Au début, ils ont pour ça utilisé les broches ajoutées sur la plupart des disques et servant le plus fréquemment en usine pour les programmer et les tester. Ceci avait le désavantage de nécessiter des câbles différents en fonction des marques de disques utilisés. Les iMac 2011 ont été l'occasion de passer à un nouveau système. Les informations sont maintenant remontées via la broche 11 du câble d'alimentation du disque qui a été détournée de sa fonction primitive qui était de pouvoir faire clignoter une LED pendant l'activité. Pour la détourner ainsi de sa fonction, il fallait un firmware spécifique, ce qui explique que dans ces conditions seuls les disques vendus par Apple dans les iMac ne posent pas de problème.
C'est donc un choix radical qui nous éloigne des standards, mais qui ne devrait pas en fin de compte poser de réels problèmes à un remplacement des disques de ces machines dans le futur.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?