Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Le démontage du nouvel iMac nous apprend plein de choses

Fidèle à ses habitudes iFixit a démonté le nouvel iMac dans sa version 21,5".
Commençons par la mauvaise nouvelle. La dalle utilisée a la même référence que celles qui ont posé à de nombreuses personnes des problèmes de traînées ou de taches. Il n'y a plus qu'à espérer que ce soit une version plus étanche.

Derrière le Superdrive se cache l'emplacement où Apple installe le SSD. Il sera donc possible d'en rajouter un, mais ce ne sera pas si facile. En effet, ce que l'on voit est l'emplacement auquel doit se fixer un cadre sur lequel on mettra le SSD. Certes, il sera possible d'en bricoler un, mais il ne suffira pas de visser un SSD là-dessus, c'est simplement impossible. De plus, il faudra démonter la carte mère pour tirer un nouveau câble SATA et bricoler une dérivation de l'alimentation, à moins de trouver la nappe d'origine, ce qui est encore une autre histoire.

Plus intéressant, le chipset utilisé est un Z68, pas encore officiellement commercialisé par Intel. En théorie, il supporte la fameuse fonction d'Intel permettant de jumeler un SSD et un disque dur pour tirer le meilleur parti de chacun. Il faudra seulement qu'Apple propose des pilotes pour gérer ça !

Bien entendu, le processeur n'est pas soudé ce qui permettra d'en changer ce que nous ferons à l'occasion. La carte graphique est aussi amovible, comme avant, mais sachant qu'il est virtuellement impossible d'en trouver une sauf à la prendre dans un autre iMac, l'intérêt est très limité.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?