Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Les cartes graphiques des MacBook Pro 2011 sont branchées sur du PCI-Express 8x

Vendredi dernier, TT-Hardware a découvert une chose qui nous avait échappé. Contrairement aux modèles 2010, la carte graphique des MacBook Pro 15" et 17" n'est pas connectée au reste de la machine via un lien PCI-Express 2.0 16x, mais seulement sur un 8x.

D'un point de vue pratique, il n'y a pas de perte de performances à constater, la bande passante de 4 Go/s étant largement suffisante pour tirer le meilleur parti d'une carte graphique mobile. Mais plutôt que de crier au scandale, nous avons essayé de trouver les raisons de ce choix.

Pour commencer, il est bon de rappeler que les processeurs Sandy Bridge ont 16 lignes PCI-Express 16x disponibles, auxquelles il faut en ajouter 8 autres qui sont déportées sur le contrôleur Cougar Point.
En fait, il existe aussi bien sur le CPU que le contrôleur 4 lignes PCI-Express 2.0 supplémentaires, mais elles servent à connecter les deux composants avec un débit de 2 Go/s largement suffisant pour que le CPU ait accès aux disques durs, et à tous les autres composants non graphiques de la machine.

Evidemment, bien que toutes les lignes PCI-Express disponibles aient les mêmes débits, celles qui sont intégrées au processeur permettent d'éviter tout goulet d'étranglement pour le traitement et les échanges de données avec le processeur.
Voici une capture d'une partie du diagramme interne des MacBook Pro 2011.

On constate qu'Apple a préféré limiter la connexion à la puce graphique afin de récupérer les 4 lignes PCI-Express destinées au Thunderbolt. Cette décision a certainement été prise afin de maximiser ses performances et surtout d'éviter le goulet d'étranglement du DMI, les 4 lignes destinées à faire l'échange entre le CPU et le contrôleur.
Si ce choix n'apportera qu'un gain négligeable pour des transferts de fichiers, il pourrait s'avérer important le jour où l'on aura des interfaces Thunderbolt dont les données seront traitées directement par le CPU.
En résumé, si au premier abord Apple a castré sa carte graphique, ce qui n'est pas réellement le cas, en échange, on obtient une architecture plus cohérente avec les besoins et surtout apte à donner le meilleur du Thunderbolt. 

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?