Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Réussir de belles soudures

Merci à Antoine Bercovici de nous avoir réalisé cet article.


Test:

Faire de belles soudures: le matériel et la technique. (2/5)

Il en existe plein de modèles à tous les prix possibles. Il convient de choisir un fer dont la puissance est adaptée à ce que l’on veut souder. En micro-électronique 20 à 25W est parfait, on préférera 30-40W pour les gros fils. Il existe plusieurs formes de panes, l’idéal est une pane en forme de pointe fine qui permet de faire tout type de travaux. Il ne doit pas être trop lourd pour rester facilement maniable. Un fer basse tension (12-24V) avec réglage de la température est idéal, mais un fer simple fonctionnant sous 220V peut très bien faire l’affaire (attention aux prises de terre qui peuvent favoriser l’apparition d’une tension sur la panne du fer et endommager certains composants sensibles!). On peut même trouver des modèles à moins de 5 Euros, mais si on veut en faire une utilisation régulière mieux vaut prendre un modèle de qualité un peu plus cher.

Voici le modèle que j’utilise depuis plus de 10 ans et qui est un fer JBC de 25W. Hélas le constructeur n’existe plus...

La pratique

La Soudure

L’opération de soudure consiste à assurer un contact électrique et mécanique entre les différents éléments. Pour se faire, tous les éléments doivent être chauffés afin que la soudure se répande bien.
Il faut faire préchauffer le fer pendant 5 min pour être sûr qu’il atteint une température d’environ 250°C nécessaire à l’obtention d’une soudure bien fluide.
Le fer doit être placé tangentiellement à la fois contre la patte du composant et la pastille du circuit imprimé. Ensuite le fil de soudure est appliqué sur la pane du fer, et est enlevé aussitôt la quantité suffisante déposée. Il ne faut surtout pas déposer une goutte de soudure sur le fer, puis ensuite aller l’appliquer sur la patte du composant, en effet, le flux de soudure s’évapore et ne joue plus son rôle de décapant.


L’opération dure entre 1 à 3 secondes et ne doit pas être prolongée sous peine d’endommager le composant. S’il y a plusieurs pattes il faut penser à faire des petites pauses de 10 sec entre chaque soudure. Dans le cas de composants sensibles (comme certains transistors à effet de champs ou H.F.) il peut être préférable de débrancher le fer juste avant la soudure (fers 220V).
Tout excédent de soudure pourra être enlevé à l’aide d’une tresse à dessouder.

Voici des exemples de soudures:

1- “Collage”: la pastille a été chauffée, mais pas la patte du composant.
2- “Collage”: la patte du composant a été chauffée, mais pas la pastille
3- “Collage”: la soudure a mal adhéré. C’est ce qu’il se passe quand on apporte la soudure au bout de la panne du fer.

Ces trois premiers cas conduisent à de mauvais contacts.

4- La patte est trop courte, il y a une mauvaise tenue mécanique
5- La patte est trop longue et peut conduire à des courts- circuits, dans ce cas il suffit de la couper.
6- La patte est trop pliée
7- La soudure est parfaite. Elle doit avoir un aspect brillant et l’apport de soudure ne doit être ni trop faible, ni trop important.
8- Cas de bonne soudure pour un circuit imprimé double face.

Partager sur

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?