Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Pas à pas pour changer le processeur d'un iMac 27"

Voici un pas à pas pour changer le processeur mais aussi le disque dur d'un iMac 2009 ou 2010.


Notre choix

Pour réaliser cette mise à jour et obtenir des gains réellement significatifs au regard des performances brutes de l’iMac 27" s’appuyant sur un Core i5 2.66 GHz (un i5-750 pour être précis), nous avons porté notre dévolu sur un Core i7-870 2.93 GHz doté de 8 Mo de mémoire cache niveau 3 et un TDP de 95 Watts similaire à celui du Core i5.

Autre avantage de ce choix, on passe d’un quadri processeur physique (la puce n’est pas " Hyper-Threadée ") à une puce 4 cœurs physiques capables de simuler 4 autres cœurs logiques et dont la fréquence " TurboBoostée " peut atteindre 3.6 GHz si nécessaire, contre 3.2 GHz pour le i7-750 d’origine. Bref, de quoi augmenter allègrement la puissance brute de l’iMac et de l’amener sans coup férir au niveau de son homologue édition 2010, l’actuel haut de gamme du catalogue et dont l’option est tout de même facturée 180 € supplémentaires sur l’AppleStore

En s’appuyant sur le même socket, tout l’intérêt de cette mise à jour, le Core i7 remplace sans encombre son homologue i5-750. La conception des iMac, une réussite Apple, facilite grandement les choses. L’opération, ne prend guère plus de 5 minutes une fois la carte mère posée à plat comme vous le découvrirez d’ici quelques lignes.

Les bons outils

Comme à l’accoutumée, il est indispensable de se munir des bons accessoires avant de commencer. Pour le démontage peu d’outils sont nécessaires, toutefois, certains seront incontournables même s’ils ne sont utilisés que pour la phase d’extraction de la vitre de protection de l’écran. Mais rassurez-vous, c’est avec beaucoup d’humour, que nous vous avons trouvé, au pire des cas, une alternative en ce qui concerne la phase de démontage de la vitre de protection.

Il faut donc se munir d’une paire de ventouses spécial verre (ou surfaces non-poreuses), de tournevis ou clés type Torx de tailles 10 et 15 (un jeu complet peut s’avérer utile), d’un tournevis cruciforme de 00x40 magnétique, d’un tournevis plat, d’une pince (voir photo 01) et – éventuellement - d’un tournevis antistatique idéal pour réenficher les connecteurs.

Si vous disposez d’un couteau suisse, ce multi-outils fera l’affaire, mais les Torx sont indispensables. Veillez à vous munir de pâte thermique, de préférence de l’Artic Silver.

Incontournables, les ventouses (ici des modèles à valves) vous permettent d’enlever la vitre maintenue par de puissants aimants. Et si l’aspect magnétique joue un rôle important, un tournevis aimanté s’avère indispensable pour récupérer une vis tombée dans un interstice. La pince, quant à elle, tout à fait adaptée pour les nappes comme les vis.

RAPPEL :

Notez toutefois que si vous décidez d’opérer alors que votre iMac est encore sous garantie, nous ne saurions trop vous conseiller de respecter le protocole établi par le fabricant. A savoir, de procéder avec des gants et un bracelet antistatique et de veiller à bien débrancher l’iMac du secteur et d’attendre une dizaine de minutes avant de toucher au bloc d’alimentation électrique après avoir extrait la dalle LCD LED, ceci afin d’éviter tout choc statique. Nous rappelons qu’en cas de casse, la garantie sera irrémédiablement annulée.

RETOUR AU SOMMAIRE

Partager sur

Sondage

Pensez-vous encore qu'Apple puisse révolutionner vos usages informatiques ?