Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Un assureur américain espionnerait ses clients pour en exclure certains

Aux Etats-Unis, 22 millions de personnes souffrent d'apnées du sommeil, un problème pouvant conduire à de graves maladies cardiovasculaires.
Dans l'immense majorité des cas ces personnes utilisent des machines permettant de leur assurer une respiration aussi normale que possible. Ces machines sont prescrites par des médecins et fournies par des sociétés tierces qui sont payées par les assureurs de santé.
Propublica rapporte que ces machines envoient aux médecins des monitorings de leur activité mais aussi aux fournisseurs et assureurs.
Ces derniers utiliseraient ces informations pour refuser la prise en charge de la machine si elle n'est pas utilisée régulièrement.
Les assureurs et fournisseurs de ces machines pousseraient le bouchon un peu plus loin en faisant tout pour proposer des systèmes à la location alors que leur coût d'achat serait bien moindre.
Il s'agit là pour les assureurs de contrôler un peu plus leurs clients dans le but éventuel de bannir ceux qui pourraient leur coûter le plus cher à l'avenir.

Certes, on n'en est pas là en Europe, mais cette histoire illustre le risque d'utiliser de plus en plus d'appareils médicaux intelligents, et même d'autres censés apporter du contrôle médical comme fonction annexe, comme l'Apple Watch.
Certes, cela peut sauver à la marge des vies, mais quand les assureurs de santé commencent à accepter de financer une partie du prix de ces appareils, ce n'est pas par altruisme mais par calcul financier sur le court, moyen, et long terme.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?