Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

MacBook Pro 2018: les sauvegardes plus cruciales que jamais

Avec le MacBook Pro 2018, Apple a franchi un nouveau cap dans l'intégration de tous les composants de ses machines. Certes, ce n'est pas le premier Mac dont le SSD est passé de composant ajouté à des puces placées sur la carte mère, mais la société a été encore plus loin en supprimant le connecteur présent sur les modèles précédents et qui permettait d'accéder en cas de panne de la carte mère aux données stockées sur la machine.
Maintenant, en cas de panne matérielle, vos données seront irrémédiablement perdues, à l'image de ce que l'on connaît sur les iPhone.
Nous nous lancerions bien ici dans une critique véhémente des choix d'Apple, mais est-ce encore utile ? La société continue à faire des choix stratégiques discutables menant à créer des produits toujours plus irréparables, toujours plus fragiles et toujours plus chers. C'est une stratégie commerciale prise au plus haut niveau. On ne peut même plus parler d'obsolescence programmée mais de produits à durée de vie limitée dès le départ, totalement liée à la durée de garantie.

Pour en revenir à ces machines, il est donc plus que jamais impératif d'avoir des sauvegardes à jour en toute circonstance. Certes, arrivé là certains argueront que c'est le prix à payer pour avoir une puce T2 et un chiffrement incassable de ses données, mais est-ce important pour un client Apple qui ne travaille pas dans un milieu sensible et n'a pas besoin d'une machine "durcie" au quotidien, sachant que ce durcissement ne concerne qu'un point de détail et pas sa solidité ?

Le plus agaçant reste certainement la sensation d'infantilisation que distille la société. Elle sait mieux que le reste du monde et ses clients ce qu'ils doivent acheter et le fabrique, parfois au mépris du bon sens. Attention, la crise d'adolescence risque d'être dure...

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?