Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

MacBook Pro 2011, une nouvelle victoire contre Apple

Nous donnons la parole à un lecteur qui souhaite garder l'anonymat.

Je suis l’actualité Mac depuis 2001 sur votre site internet, et bien que je n’y viens plus aussi souvent qu’autrefois, (moins de temps, d’autre priorité entre autre) je me suis dit que se serait bien de vous faire partager mon expérience.

Mon Macbook Pro 2011 est tombé en panne en cause la carte graphique comme bon nombre de ces modèles.

Voici en résumé le courrier envoyé en recommandé avec AR à Apple:

En février 2015, Apple a annoncé officiellement une extension de garantie de certain MacBook Pro 15 et 17 pouces vendus entre 2011 et 2013. En cause, un problème lié à la carte vidéo qui peut brouiller, déformer ou supprimer l'image, voire redémarrer le portable.

Mon MacBook Pro 15 pouces acheté en 2011 fait partie des ordinateurs concerné. J’ai, à l’époque, vérifié sur la page internet l’éligibilité de l’appareil.

Si en février 2015 mon MacBook Pro ne présentait encore pas de défaillances, et sachant que le programme d’extension de garantie prendrait fin un jour ou l’autre, j’ai dans le courant de l’année 2016 fait une demande de prise en charge pour remplacer la carte graphique auprès du revendeur agréé BIMP. Malheureusement ma demande a été refusé d’après vos directives car la carte fonctionnait encore.

Fin 2016, Apple annonce la MacBook Pro 2011 comme obsolète. En conséquence de quoi toute réparation devient impossible.

Le 20 mars 2017, la carte graphique de mon MacBook Pro tombe en panne comme prévu. Le revendeur BIMP confirme le défaut, vous trouverez une copie du diagnostique, mais ne peut plus obtenir de pièce de rechange malgré le programme d’extension toujours actif.

Le 21 mai Apple retire le MacBook Pro 2011 du programme d’extension de garantie.

Vous comprendrez ma colère sur cette affaire. Je ne comprends pas que mon Macbook n’est pas été pris en charge quand j’en ai fait la demande.

Dans la mesure ou nous sommes clairement face un vis caché, je vous demande en vertu de:

l’article 1641 du code civil: Le vendeur est tenu de la garantie à raison des défauts cachés de la chose vendue qui la rendent impropre à l'usage auquel on la destine, ou qui diminuent tellement cet usage que l'acheteur ne l'aurait pas acquise, ou n'en aurait donné qu'un moindre prix, s'il les avait connus.

et l’article 1644 du code civil: l'acheteur a le choix de rendre la chose et de se faire restituer le prix, ou de garder la chose et de se faire rendre une partie du prix.

de me proposer une solution sous quinze jours à réception de ce courrier, afin de retrouver un ordinateur portable fonctionnel.

Sans réponse de votre part passé ce délai, je déposerais plainte auprès du tribunal administratif de proximité avec l’appui de l’association pour la défense des consommateurs UFC Que choisir ou je suis adhérent.

Veuillez agréer mes sincères salutations.


Ils n’ont pas répondu à ce courrier, mais cela a permis à l’UFC que choisir d’intervenir.

Suite à leur relance Apple a accepté de remplacer mon Macbook Pro. Moyennant quelques documents, et échange par Mail.

Je devrais recevoir un macbook Pro 15 pouces 2017 (ancien design, pas ceux avec TouchBar) d’ici semaine prochaine. Confirmation par mail reçue. La procédure est lancée.

Apple fait actuellement tout ce qui est possible pour ne pas prendre en charge des réparations hors SAV ou des échanges. Tous les prétextes sont bons, à commencer par le fait que la machine soit une seconde main.

Il faut juste être patient car légalement, ils sont tenus de le faire mais comptent sur la lassitude pour ne pas remplir cette coûteuse obligation.

Sondage

Comptez-vous acheter un MacBook Pro 2018 ?