Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Google a par erreur ralenti le trafic de l'internet japonais

En fin de semaine dernière, les connexions internet au Japon ont connu un très fort ralentissement pendant quelques heures. Cela a provoqué tellement de perturbations que les autorités ont lancé une enquête.
La faute en revient à Google, qui a donné des informations erronées aux serveurs destinés à acheminer le trafic réseau.
Nous vous avons à plusieurs reprises parlé des liens de peering qui permettent à des passerelles différentes de faire transiter les données entre elles. En fonction de la charge et des liens disponibles, les serveurs décident le meilleur chemin pour envoyer des données d'un point A à un point B.
Suite à une erreur d'identification, Google s'est pendant un moment déclaré comme fournisseur de liens de peering et donc d'entité capable d'acheminer les données. Ce n'est bien entendu pas réellement le cas mais cette déclaration a fait qu'une partie des données a commencé par transiter par les serveurs de Google et de Verizon. Cela a provoqué un colossal bouchon qui a engorgé l'internet japonais.

Google a corrigé l'erreur en quelques minutes, mais il a fallu des heures pour que les choses reviennent à la normale.

Avoir une organisation en toile permet à internet d'être moins sensible à la panne de certains équipements. En revanche, de telles erreurs (ou des manipulations volontaires malveillantes) peuvent paralyser le trafic, ce qui a aujourd'hui une incidence à peine imaginable sur notre quotidien.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?