Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Une illustration d'un comportement fort désagréable d'Apple

Merci à Joe d'avoir attiré notre attention sur un message de Panta posté sur les forums au mois d'août et qui rapporte une information que nous avions raté.

Nombre d'entre vous connaissent le logiciel Hardware Monitor développé par Marcel Bresink. Nous l'avons utilisé très souvent par le passé pour surveiller le comportement de nos machines. Ce logiciel est capable de rapporter les informations sur toutes les sondes installées dans le matériel par Apple, Intel ou les fabricants de cartes graphiques.
Marcel Bresink a annoncé qu'il cessait le développement de ce logiciel. Il le fait non pas à cause des difficultés inhérentes à son développement, mais parce qu'il est lassé des bâtons mis dans ses roues au fur et à mesure par Apple.

Tout a commencé en 2008, moment où Apple a cessé de publier les documentations officielles sur son matériel, considérant que cela relevait du secret industriel. On peut à la rigueur l'accepter.

En revanche, ensuite, tout a été mis en œuvre pour bloquer ces logiciels:
- En 2008 le bus n'a plus géré proprement la remontée de ces informations, pénalisant les performances des logiciels qui voulaient y avoir accès,
- en 2011 le système lançait des alertes de puissance et de performance sur les logiciels voulant accéder aux données des sondes,
- depuis le 1er juin 2012 les logiciels voulant accéder à ces sondes sont interdits de Mac app Store. Tout logiciel voulant le faire est détecté et bloqué par le système,
- en juin 2013 Apple a cessé de proposer Apple Hardware Test et l'a remplacé par un autre logiciel, Apple Diagnostics, qui ne détecte plus les problèmes liés aux capteurs,
- en juin 2014, Apple a ajouté un système obligeant les logiciels qui voulaient accéder aux capteurs à obtenir une autorisation spéciale,
- en juillet 2016, Apple a commencé à chiffrer les données issues des capteurs.

Voilà l'histoire. Apple ne veut pas que l'on puisse accéder aux arcanes profondes de ses Mac, un peu comme de grandes marques de luxe. C'est dommage, un Mac est maintenant un produit fini une fois pour toute dès sa sortie d'usine, et s'il ne marche pas, ce sera toujours la case SAV officiel. L'écosystème est fermé, et défense d'y toucher ou de se greffer.


Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?