Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

High Sierra pourrait nous aider à préfigurer les Mac Pro 2018

Comme vous le savez, Apple nous a promis qu'on aurait droit en 2018 à de nouveaux Mac Pro. Il y a toutes les chances que ces machines soient amenées à démarrer leur carrière sous High Sierra. La décision d'Apple de supporter avec cet OS les eGPU pourrait ne pas être fortuite mais liée à l'arrivée de ces Mac.
En effet, même si nous l'aurions aimé, nous ne voyons pas Apple nous proposer de nouveau un Mac au format camion. Certes, ce serait la solution la plus simple, mais comme l'a prouvé l'arrivée d'un iMac Pro, Apple semble prendre plaisir à compliquer les choses à outrance en donnant l'impression de les rendre plus simples.
Nous vous avions déjà soumis l'idée d'un futur Mac Pro modulaire. Nous pensons plus que jamais que c'est ce que la société nous proposera.

Aujourd'hui, nous imaginons fort bien qu'elle va sortir une machine dotée de plusieurs étages vendus à la demande.
Le premier, celui du bas certainement, sera composé de l'alimentation, d'un ou deux Xeon en fonction des modèles et de l'essentiel de la connectique, Thunderbolt 3, USB, stockage de base... et peut-être d'un GPU basique, ou même intégré aux processeurs.
On aurait alors au-dessus un étage amovible doté d'une carte graphique, de sa propre alimentation et de ses sorties propres. On pourrait imaginer d'en empiler plusieurs pour faire du GPGPU à la demande.
Nous nous demandons si Apple sortira aussi un étage dédié au stockage. Ce n'est pas si inenvisageable que cela car Apple gagnerait l'approbation de nombre de clients déçus par les Mac Pro actuels, quitte à ce que ces stockages soient plus lents que ceux intégrés.

L'innovation sera certainement dans la manière de connecter ces modules entre eux. Nous ne voyons pas Apple utiliser de bêtes câbles USB Type-C qu'Ive ne supporterait pas d'imaginer au dos de ces modules. Il y aura donc certainement un système nouveau (et breveté bien entendu) qui rendra la chose plus simple, réalisée simplement en empilant les modules.

Sans aller jusqu'à parier sur une telle solution, nous la trouvons élégante et capable de contenter tout le monde, d'Apple à une bonne partie des clients, avec en plus à la clé la possibilité en cas de panne d'un module de ne faire réparer ou échanger que lui.

Nous vous laissons y réfléchir, et si nous avons raison, serions ravis que Tim Cook nous en offre un :)

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?