Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple ou la peur de la concurrence

Ce dimanche, pas de questions à Tim Cook ou en tout cas pas de la même manière. Nous avons probablement fait le tour de cette forme de brève et allons chercher d'autres formes pour faire passer des messages, soulever des questions et avoir l'occasion d'être confrontés à vos avis.

Le sujet d'aujourd'hui est lié à des questions sans réponses que nous avons été nombreux à nous poser ces derniers temps, comme :

- Pourquoi avoir supprimé la prise casque de l'iPhone ?
- Pourquoi ne pas avoir sorti de nouveaux Mac mini ?
- Pourquoi avoir des portables toujours plus fins quitte à compromettre leur autonomie ?
- Est-ce que la Touch Bar était nécessaire ?

Certes l'innovation est une chose capitale dans un monde aussi concurrentiel que celui où Apple évolue, mais on a parfois l'impression d'être passé d'un mode "moins de place avec autant de choses" à "moins de place avec moins de choses".

Pour expliquer cela, repartons d'une chose qui a beaucoup marqué les esprits, la campagne "Think different". A cette époque, Apple au creux de la vague cherchait à montrer qu'avoir un Mac n'était pas une forme de marginalisation, mais une manière différente de voir les choses, à l'image de personnes célèbres qui ont marqué leur époque.

Depuis, cette campagne a été oubliée, surtout chez Apple, car les choses ont évolué. Grâce à l'iPhone en particulier, Apple a renoué avec le marché de masse et cherche à conserver son leadership économique à tout prix.

Le plus difficile dans ce contexte est de faire encore croire à ceux qui achètent ses produits que ce sont des privilégiés alors même qu'ils sont toujours plus nombreux.

Cela explique certainement en bonne partie la hausse de prix des portables récemment sortis. Cela les rend plus désirables (dans une certaine mesure) car moins accessibles.

Mais le vrai problème n'est probablement pas ici. Quand on y regarde de près, et comme nous le disions plus haut, Apple cherche à tout prix à se démarquer des autres, comme avec la Touch Bar ou ses Mac encore et toujours plus fins. Pour faire court, Apple cherche à tout prix à faire des choses que ne font pas ses concurrents, quitte à ce que l'on s'éloigne de l'essentiel pour en arriver au gadget sinon au futile.
Encore en un mot, Apple semble avoir peur de la concurrence, celle capable de proposer des produits similaires souvent moins chers.

La clé est certainement là, proposer à tout prix, et au prix de beaucoup de concessions des choses différentes des autres qui rendent les comparaisons non pertinentes. Mais alors pourquoi ? Parce que l'alternative à cette solution, connue depuis aussi longtemps que le commerce existe, est de proposer plus pour moins cher. Et là, il n'en est pas question, Apple ne veut pas, même un peu, sacrifier ses marges.
Le Mac mini en a probablement été la victime, risquant de se retrouver en concurrence avec d'autres produits. A la place, il est plus facile de tout faire pour créer la nouveauté, comme avec les AirPods en explorant des voies que les autres n'ont pas encore arpenté.

Exposer une liste des problèmes est une chose facile, entrevoir une solution pour concilier des choses visiblement totalement incompatibles est autrement plus difficile. C'est pour cela que nous sommes curieux de voir ce que fera Apple en 2017. Soit elle continuera sa montée en gamme en prix pour se démarquer artificiellement, quitte à laisser de plus en plus de clients potentiels sur le bord de la route, soit elle partira dans une autre direction que nous découvrirons ensemble.

Sondage

Trouvez-vous que les Mac soient trop chers ?