Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Des chercheurs démontrent une transmission de données sans appareils spécifiques

On soupçonne depuis des années des services secrets d'être capables d'infiltrer des ordinateurs totalement déconnectés de tout réseau. Si cette chose semble totalement impossible à l'immense majorité de la population, des chercheurs de l'université Ben Gourion en Israël ont mis au point une nouvelle technique.

Ils ont pour cela utilisé le bruit généré par les têtes de disque dur qui une fois pilotées deviennent des émetteurs acoustiques. Si l'on place à côté un appareil doté d'un micro et d'un système de traitement, on est capable de récupérer des données émises. Voici une vidéo de démonstration de cette technique appelée DiskFiltration.

Certes, à moins que le logiciel espion soit déjà installé sur la machine cible ou dans le firmware d'un de ses éléments comme le disque dur il n'est pas possible de l'infecter à distance, mais c'est la preuve que l'on peut faire communiquer deux machines relativement proches sans aucun élément matériel spécifique.
C'est d'autant plus vrai quand on apprend qu'il y a d'autres techniques semblables déjà existantes. L'une d'entre elles fait varier la charge CPU pour modifier la vitesse de rotation des ventilateurs. Une autre transforme les éléments d'une carte graphique en émetteurs FM...

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?