Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Une première application concrète de la ReRAM

Pour l'industrie électronique la ReRAM est une sorte de Saint Graal de la mémoire. En développement depuis très longtemps, 1971, elle permettrait un bond énorme, encore bien plus important que celui de l'arrivée des SSD.
En résumé, la ReRAM a des performances similaires à la DRAM (mémoire vive) tout en ayant l'avantage de la FLASH, permettre de conserver les données sans avoir à être alimentée en permanence.
Dans le détail la ReRAM est composée d'unités élémentaires les memristors qui peuvent changer de résistance en fonction de la tension qui leur sont appliquée et ainsi stocker des 0 ou des 1. Contrairement à la FLASH NAND, ils n'y a pas besoin d'effacer les memristors avant de leur donner un nouvel état et on peut créer des blocks de 512 octets plutôt que quelques Ko.

Des chercheurs japonais ont fait la démonstration d'un SSD qui contient de la ReRAM. Pour des raisons de coût ce support de stockage utilise 256 Go de mémoire FLASH NAND mais en plus 8 Go de cette ReRAM qui sert de cache.

Le résultat ainsi obtenu leur a permis d'obtenir un SSD ayant des perfomances 11 fois supérieures, consommant 93% d'énergie en moins et dont la durée de vie est multipliée par 6,9.

Ces "miracles" sont rendus possible par la manière dont la ReRAM est utilisée. Elle sert de cache intelligente en agençant au mieux les données destinées à être écrites sur les SSD et en gardant en elle celles qui sont le plus souvent modifiées (un SSD s'use quand on écrit dessus seulement). Ceci prévient toute fragementation des données et optimise la moindre écriture sur le SSD.

Certes, on pourrait faire de même sur les SSD actuels en y mettant 8 Go de RAM, mais cela poserait deux problèmes. Cette mémoire alimentée en permanence consommerait une quantité non négligeable d'énergie et on pourrait perdre son contenu en cas d'interruption d'alimentation. C'est la raison pour laquelle les SSD actuels sont limités à 512 Mo ou 1 Go de cache et que les modèles haut de gamme embarquent des gros condensateurs pour assurer à ces produits d'avoir en temps d'écrire le contenu de leur cache sur la mémoire flash en cas de coupure de courant.

Avec cette démonstration on peut espérer voir arriver les premiers produits dotés de ReRAM dans un avenir proche et à terme la voir remplacer la plupart des mémoires utilisées actuellement, de quoi fusionner un jour espace de stockage et mémoire vive destinée au travail des processeurs et cartes graphiques.

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?