Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

TEST du SSD externe Transcend StoreJet 500 de 1 To Thunderbolt et USB 3.0

Les solutions externes de stockage SSD de 1 To se démocratisent, Transcend suit le mouvement, le StoreJet 500 se densifie.


Performant oui, mais…

Pour tester le STJ500 de 1 To nous avons utilisé un MacBook Pro Retina 13" 3.0 Ghz (millésime 2013) équipé seulement de Thunderbolt (2 ports) et de USB 3.0 (2 ports). Puis nous l'avons soumis à nos habituels logiciels de bench. Notez que les tests qui suivent ont été réalisés non pas sous Yosemite mais sous Mavericks.

Livré en standard avec le logiciel Transcend Elite, le SSD profite du minimum requis pour chiffrer, gérer, sauvegarder ou restaurer.


Minimaliste, l'application développée par Transcend joue parfaitement son rôle de couteau suisse.


Pour nos premiers tests avec DiskSpeedTest 2.2.2, nous avons d'abord connecté le SSD en Thunderbolt puis en USB 3.0. Nous avons opposé le StoreJet 500 au Palm RAID AKITIO (ses performances) et au LaCie Rugged SSD de 512 Go, d'abord en Thunderbolt puis en USB 3.0

Loin de briller en Thunderbolt comme en USB 3.0 en écriture, il est moins rapide que le Rugged, c'est en écriture qu'il se démarque même s'il est loin de rivaliser - en toute logique - avec le système RAID 0 de AKITIO.

Notez que nous réalisons cinq passes sous DiskSpeedTest 2.2.2 (fichier stress de 5 Gb sélectionné) puis nous faisons une moyenne, celle présentée dans le précédent tableau. Ensuite nous l'avons passé à la moulinette QuickBench 4.0. Les tests qui suivent ont été réalisés uniquement avec le Thunderbolt.

Si sur les fichiers de 1 Mo en écriture aléatoire comme en séquentielle le SSD frôle les 300 Mo/s, il s'en sort très modestement sur les petits fichiers.


Sur des fichiers de taille moyenne (3 Mo), il passe la barre des 330 Mo/s en écriture selon l'application. La cache, ici activée pour les tests, semble jouer parfaitement son rôle.


Sur les gros fichiers, pas de miracle, hélas, même constate qu'avec DiskSpeedTest, il peine à passer les 300 Mo/s en écriture.

Loin de nous épater, le StoreJet 500 en version 1 To pourra venir compléter l'équipement du nomade désireux de disposer d'un stockage assez véloce pour travailler ou stocker. Il a pour lui des mensurations ad hoc et un rapport poids/performance séduisant et bien suffisant pour qui dispose d'une machine seulement équipée de Thunderbolt ou d'USB 3.0. Mais sans plus…
Cela écrit, il existe tellement peu de solutions matérielles double interfaces et auto-alimentées que cela réduit d'autant plus le choix et la possibilité de se tourner vers une alternative équivalente… plus séduisante.

Partager sur

Sondage

Comptez-vous acheter un nouvel iPhone ?