Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

News du jeudi 18 mai

[Mise à jour] Les Etats-Unis pourraient élargir l'interdiction d'embarquer des ordinateurs en vol à l'Europe

Les autorités de la régulation aérienne américaines ont décidé il y a quelques mois d'interdire dans la cabine des avions les appareils électroniques dépassant la taille d'un smartphone, obligeant ainsi les tablettes et ordinateurs à voyager en soute.
Actuellement cela ne concerne que les vols provenant de quelques pays considérés comme à risque et cela fait suite à une alerte avertissant que des terroristes avaient trouvé le moyen de camoufler des bombes dans des appareils.
CBS News rapporte qu'elles songent maintenant à étendre cette interdiction aux vols en provenance des l'Europe, Grande-Bretagne comprise.
La décision est actuellement suspendue à des arbitrages liés aux inconvénients d'une telle mesure et bien entendu aux réticences ces compagnies aériennes, qui craignent de perdre beaucoup d'argent si elle était appliquée.

[MàJ] Selon la BBC, l'idée d'étendre cette interdiction aux vols provenant d'Europe a été en fin de compte abandonnée après concertations des autorités.
Toutefois de nouvelles mesures sont à l'étude pour confiner un appareil qui prendrait feu.

Nouvelle amende contre Facebook, cette fois de l'Europe

Mardi nous vous apprenions que Facebook avait été condamné par la CNIL à une amende de 150 000 euros pour manquements à la loi Informatique et Libertés. Hélas, le montant de cette amende n'était en aucun cas dissuasif.

En revanche, celui qui vient d'être infligé par l'Europe à la société le sera certainement plus.
Facebook a été condamnée à verser 110 millions d'euros. Elle a en effet fourni des renseignements inexacts aux autorités de régulation qui devaient avaliser le rachat de WhatsApp.

Facebook reconnaît les inexactitudes mais plaide l'erreur de bonne foi et le fait que cela n'aurait pas eu d'impact sur la décision finale d'autoriser le rachat.

Voici ce à quoi ressemblerait l'iPhone 8

Depuis quelques jours on a droit à des représentations 3D de l'iPhone 8 censées être issues de fichiers de CAD "perdus" par un sous-traitant.
BGR a publié des photos d'une maquette réalisée à partir de ces documents à l'échelle 1.

On reste très proche du design actuel des iPhone avec toutefois un cadre métallique comme à l'époque des iPhone 4 et 4S.

Google revendique 2 milliards d'appareils sous Android

Lors de ses conférences, Google a annoncé que le cap des deux milliards d'appareils Android actifs avait été dépassé.
Pour rappel, Apple avait annoncé avoir franchi le cap des 1 milliard d'appareils iOS actif en janvier 2016. La société n'a en revanche jamais donné depuis de mise à jour de ce chiffre.

Il ne fait toutefois guère de doute qu'Android soit maintenant loin devant iOS.

[Mise à jour] Google pourrait porter son assistant vocal sur l'iPhone

Selon Bloomberg, Google devrait annoncer demain son intention d'étendre l'utilisation de son assistant maison en dehors de son écosystème, ou plutôt d'étendre l'écosystème de cet assistant sur d'autres produits que les siens.
Le principal appareil (en plus d'autres d'électroménager) sur lequel Google veut porter son assistant est l'iPhone. Une fois installé sur l'appareil d'Apple, il pourra écouter les requêtes et les exécuter, y compris en faisant appel à d'autres applications de la société.

Nous sommes impatients de voir la manière dont Google va implémenter son assistant sur l'iPhone. En effet, le fonctionnement d'iOS ne permet que peu d'interactions matérielles avec les logiciels installés et il y a fort à parier qu'il sera nécessaire que l'application de Google soit au premier plan pour fonctionner. Bien entendu il est possible qu'Apple fasse ou ait fait des ajustements spécifiques pour permettre à son concurrent de se mettre en concurrence frontale avec Siri, mais ce serait terriblement surprenant sauf à y être forcé.

[MàJ] L'information est officielle.

L'application disponible sur l'App Store nécessite que l'on la lance pour l'utiliser. En revanche, une fois qu'elle est lancée, elle permet la même chose que sous Android, y compris de piloter des périphériques compatibles.

Le code source des applications de Panic inc a été volé

Panic Inc. est un éditeur de logiciels sous macOS.

C'est cette société qui propose Coda, Transmit ou d'autres logiciels assez connus.
Steven Frank, co-fondateur et développeur de la société,a annoncé que le code source de la plupart de ses logiciels lui avait été dérobé.

Les pirates ont profité du fait qu'il avait téléchargé une version infectée de Handbrake pour accéder à sa machine, et faire main basse sur ses documents.

Il craint maintenant plusieurs scénarios. Le premier serait que des versions "piratées" soient disponibles, le second que des versions infectées par des malwares se retrouvent sur la toile, et le dernier que ce code source soit revendu à des concurrents.

On peut aussi envisager que ce code source soit utilisé pour trouver des failles de sécurité dans les logiciels.

D'une manière égoïste, nous retiendrons surtout qu'il ne faut pas minimiser les risques de voir sa machine infectée par un cheval de Troie. Les conséquences, comme ici, peuvent être désastreuses. Il ne s'agit pas seulement de perdre éventuellement des données, mais que les pirates profitent d'avoir accès à une machine mal sécurisée pour remonter ensuite plus haut vers des ordinateurs et services qui le sont bien plus : banque, données confidentielles, ou serveurs d'entreprise.

Sondage

Trouvez-vous que les Mac soient trop chers ?