Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Un iPhone XS Max aurait pris feu dans la poche de son propriétaire

Idropnews rapporte le témoignage d'une personne dont l'iPhone XS Max placé dans sa poche arrière aurait commencé à prendre feu.

Il en a été quitte pour une brûlure localisée et un pantalon ainsi que des chaussures endommagés. Il a aussi rapporté son aventure quand il a été dans un Apple Store.

Plus tard dans la soirée, je suis allé directement à l'Apple Store avec les restes de téléphone, la coque et la protection d'écran en plastique brûlés / fondus. Une fois dans l'Apple Store, je suis allé à l'arrière et j'ai demandé un responsable. J'ai expliqué mon histoire et la responsable a dit qu'elle enverrait un technicien supérieur. Je lui ai dit que j'attendais un appel de la part de la relation client mais aucun technicien ne pouvait me parler du téléphone fondu. Après avoir passé environ 20 minutes avec un employé et répondu aux questions, elle a retiré la carte SIM afin de retrouver mon profil, mais elle était fondue.

L'employée m'a dit qu'elle devait appeler l'équipe de sécurité et a pris le téléphone dans une pièce du fond. Elle n'est pas revenue pour me tenir au courant de l'état de mon problème avant environ 40 minutes. Après avoir reçu ce traitement glacial sans engagement de l'équipe pendant l'attente, j'ai trouvé un responsable pour localiser l'employé avec mon téléphone.

L'employé a refait surface avec le téléphone déjà emballé et m'a dit qu'ils allaient le renvoyer à l'équipe d'ingénierie. Le responsable est ensuite venu vers moi et m'a dit que c'était le seul moyen pour moi de recevoir un téléphone de remplacement. On ne m'a pas donné d'autre choix et on m'a dit que rien ne pourrait être fait pour moi en magasin s'ils ne pouvaient pas garder le téléphone endommagé. J'ai posé des questions sur mes vêtements et ils m'ont dit qu'ils ne pourraient faire aucune promesse avant la capture du téléphone. Je suis parti une heure avant la fermeture du magasin et, insatisfait du service à la clientèle en magasin, j'ai repris le téléphone endommagé et je suis rentré chez moi.

Une fois chez moi, j’ai appelé le service Apple Care et j’ai été transféré à un spécialiste principal du service de la sécurité. Le spécialiste a eu des informations sur le téléphone, l’incident, le lieu, etc. J’ai essentiellement recommencé l’ensemble du processus. On m'a envoyé un courrier électronique et on m'a demandé de joindre des photos des dommages causés au téléphone, à mes vêtements et, le cas échéant, de joindre une photo de celui-ci.

J'ai déclaré que j'enverrais des photos du téléphone et des vêtements endommagés, mais que même s'il y avait eu une blessure visible, je ne serais pas à l'aise pour envoyer des photos de régions aussi sensibles de mon corps.

J'ai rappelé le lendemain et comme le membre de l'équipe à qui j'avais parlé ne travaillait que du dimanche au mercredi, j'ai demandé à être dirigé vers un superviseur. On m'a toujours renvoyé à un superviseur du service de la sécurité, mais il a déclaré qu'il était assis dans le bureau de l'entreprise. Il a examiné le dossier et visionné les images et a essentiellement proposé un nouveau téléphone.

Le témoignage est riche et détaillé. Il est en fait taillé comme une plaidoirie en vue d'une procédure judiciaire à l'américaine avec tous les préjudices possibles, corporel, psychologique et économique.

Il n'en demeure qu'on ne saura probablement jamais ce qui s'est passé, Apple ne communiquant pas sur les problèmes une fois les appareils retournés dans ses locaux.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?