Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] Apple craint que ses nouveaux iPhone puissent se retrouver bannis de Chine

Après une première bataille interdisant la commercialisation d'anciens modèles d'iPhone en Chine, Qualcomm a décidé de faire la même chose pour les plus récents.
Bloomberg a eu accès aux documents de défense d'Apple. Elle y explique qu'une telle interdiction l'obligerait à transiger avec Qualcomm, ce qui ne ferait l'affaire d'aucun fabricant de smartphones. Cela lui coûterait des fortunes et ferait l'affaire de Qualcomm.
Apple rappelle ainsi sans le dire directement que Qualcomm a là-bas été déjà condamné pour abus de position dominante.
En attendant, Reuters a appris d'Apple qu'une mise à jour spécifique d'iOS devrait permettre de ne plus violer les brevets utilisés par Qualcomm. On verra si cela aura un coût en fonctionnalités ou sur les performances.

Dans le même temps, cette fois aux Etats-Unis, Qualcomm est aussi sous le feu d'une procédure pour abus de position dominante. La FTC a refusé de considérer que le fait qu'Apple utilise maintenant des puces Radio Intel puisse être considéré comme la preuve que Qualcomm ne profite pas de ses brevets pour faire pression sur le marché.

[MàJ] Apple aurait peut-être trouvé une parade en cas de déconvenue maximale. Il s'agirait de transférer un maximum de production à Pegatron qui a par ailleurs signé un contrat de licence directement avec Qualcomm qui couvrirait les deux brevets concernés par les récentes poursuites.

Sondage

Est-ce qu'Apple vous fait encore rêver ?