Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Apple a confirmé que la puce T2 bloquerait certaines réparations effectuées par des tiers

On craignait que la puce T2 puisse poser des problèmes pour réparer en dehors des canaux officiels les Mac qui en sont dotés.
Apple a confirmé la chose à The Verge. Ce sera bien entendu le cas pour la carte logique ou le système Touch Bar des MacBook Pro, mais aussi d'autres composants dont Apple a refusé de donner la liste.
Cela concerne tous les Mac dotés de cette puce, y compris les récents MacBook Air et MacBook Pro.

Certes, cela assurera à Apple un niveau de sécurité supérieur mais cela devient aussi un moyen de contrôler directement les SAV et de bloquer les lois de droit à la réparation qui fleurissent partout dans le monde.

Dans les SAV, les techniciens auront à leur disposition des logiciels permettant après échange de pièces de les activer sur les machines.

C'est certainement aussi un pas de plus vers la prochaine étape que nous soupçonnons d'être proche, la location de Mac. Apple s'assurera ainsi que les machines louées n'ont pas été modifiées par les clients au moment de les rendre.
Cela signifie également qu'à terme, dans quelques années, Apple pourra bloquer les Hackintosh sur des machines qui ne sont pas équipées de ces puces T2.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?