Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Le Mac mini est probablement un test pour le futur Mac Pro modulaire

Apple a réussi avec son Mac mini à repousser et même pulvériser le cahier des charges qui était celui du premier modèle sorti.
Alors que cette machine était au départ un Mac destiné à proposer un produit d'entrée de gamme, ce nouveau modèle va très loin dans les options proposées, de quoi en faire une alternative à l'iMac et même pro dans certaines conditions.

C'est surtout une machine qui peut être dotée d'un processeur très puissant, de 64 Go de RAM mais dont la partie graphique n'est que le GPU intégré aux processeurs.
C'est aussi une machine dont le SSD est soudé, même s'il est possible d'en avoir un de 2 To.

En résumé, c'est une machine très intéressante mais qui dans son haut de gamme ne sera réellement au top qu'avec du stockage externe rapide et probablement un eGPU.
Dans la pratique, cette machine peut soit être utilisée seule dans certains cas, soit être vue comme la première brique d'un ensemble modulaire à plusieurs étages.

On peut imaginer que le Mac Pro ressemblera en partie à cela. Une unité de base un peu plus grosse (et surtout haute) que le Mac mini pour accueillir des Xeon et 4 emplacements de RAM. Elle aura aussi un SSD soudé (de toute façon ceux des actuels Mac Pro sont introuvables ou presque), une partie graphique de base, et 4 emplacements mémoire (la RAM est la seule chose impossible à déporter avec la puissance CPU).

Pour le reste, Apple poussera au développement de l'écosystème Thunderbolt 3 avec des cartes graphiques puissantes et des stockages rapides.
Justement, ce Mac mini va aider à l'accroissement de ce marché, naturellement. C'est certainement pour cette raison qu'Apple a pris le risque de cannibaliser un peu les ventes d'iMac avec cette machine.

Rendez-vous dans quelques mois pour le savoir.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?