Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Keynote : Du nouveau du côté du Macbook Air, du Mac mini et de l'iPad Pro

Apple a tenu en ce mardi 30 octobre sa seconde conférence hardware de la rentrée. Après avoir annoncé trois iPhones et une nouvelle Apple Watch un mois plus tôt, la firme de Cupertino a aujourd’hui présenté deux nouveaux Macs ainsi que deux nouveaux iPads.


Le Macbook Air est complètement revu. Au revoir la bordure d'écran métallique et bonjour l'écran Retina aux bordures réduites de moitié. Cet écran de 13,3" est d'ailleurs quatre fois plus dense en pixels et beaucoup plus coloré. Touch ID fait son apparition sur cette gamme, accompagné de la puce T2. Le combo clavier/trackpad est lui aussi complètement revu : le Macbook Air est désormais équipé d'un clavier papillon de troisième génération et le trackpad devient plus grand et adopte la technologie Force Touch. La partie audio a elle aussi droit à sa mise à jour : les haut-parleurs sont 25% plus puissants et le micro est nettement amélioré.
La connectique est complètement revue : le Macbook Air a maintenant 2 ports Thunderbolt 3 et un port mini-jack. Cette nouvelle version est d'ailleurs plus compacte que la précédente et reste très légère avec ses 1,25 kg.
Sous le capot on a maintenant (pour la meilleure configuration) un processeur i5 bicœur de huitième génération, 16 Go de RAM et 1,5 To de SSD. Les prix débutent à 1349 € pour un i5 bicoeur, 8 Go de RAM et 128 Go de SSD.


Le Mac mini a droit à une importante mise à jour. Il est désormais possible de se doter d'un Mac mini équipé d'un i7 hexacœur de huitième génération, de 64 Go de RAM et de 2 To de SSD (pour la modique somme de 4969 €). La couleur gris sidéral fait son apparition dans cette gamme.
La connectique est revue. On a maintenant un port Ethernet 10 Gigabits (1 Gigabit pour la version de base), quatre ports Thunderbolt 3, un port HDMI 2.0, deux ports USB 3 et une prise mini-jack.
Les prix débutent à 899 € pour un i3 quadricœur, 8 Go de RAM et 128 Go de SSD.



La star de cette Keynote n'est sans doute nulle autre que l'iPad Pro. Il reçoit une mise à jour similaire à celle de l'iPhone X : les bordures fondent, le bouton Home disparaît et Touch ID cède sa place à Face ID (qui fonctionne pour le coup dans les deux sens, vertical et horizontal). L'écran n'est pas pour autant un OLED mais un Liquid Retina, similaire à celui de l'iPhone XR. Les nouveaux iPads Pro adoptent un design anguleux, à l'image d'un iPhone SE. Le port Lightning n'est plus : l'iPad Pro est maintenant équipé d'un port USB-C. Ce nouveau port permet entre autres de le connecter à un moniteur externe. D'ailleurs il est possible de se servir de son iPad comme d'une source d'alimentation pour un autre appareil : on pourra charger son iPhone avec son iPad Pro.
Les deux modèles, de 11" et 12,9", sont équipés de la nouvelle puce A12X Bionic, qui promet d'importants gains de performance par rapport à la génération précédente. Apple nous permet de monter jusqu'à 1 To de stockage sur ces nouveaux modèles.
Les prix débutent à 899 € pour le modèle 11" et à 1119 € pour le 12,9" (64 Go).

Aux cotés de ce nouvel iPad a été présenté l'Apple Pencil 2. Il se charge désormais sans fil sur le côté de l'iPad en s'y accrochant magnétiquement (via le Smart Connector, déplacé). De plus, en tapotant dessus, il est possible d'effectuer quelques actions de base comme changer d'outil. Il sera possible de le faire graver, histoire de le personnaliser s'il devait disparaître. Il coûte 135 €.


Tous les produits annoncés aujourd'hui sont dès à présent disponibles à la précommande pour une sortie le 7 novembre.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?