Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

[Mise à jour] La puce T2 interdit que l'on puisse changer certains composants de Mac en dehors de SAV Apple

Macrumors, qui a obtenu des documents internes d'Apple, annonce qu'il faut dorénavant un logiciel spécial d'Apple pour pouvoir faire changer l'écran, la carte mère, le capot supérieur, le clavier, la batterie et même les haut-parleurs d'un MacBook Pro 2018.
Il en va de même pour remplacer le stockage flash ou la carte logique d'un iMac Pro.

Sans ce logiciel que seuls les SAV officiel auront, il sera impossible de refaire démarrer une machine en cas d'échange d'une de ces pièces.

Vous vous en doutez, officiellement ceci est destiné à sécuriser les machines et éviter... on ne sait trop quoi. Dans la pratique, Apple a trouvé le moyen parfait pour tuer dans l'œuf le droit à la réparation qui se généralise partout dans le monde et oblige les sociétés à fournir à des tiers les pièces détachées permettant de réparer en dehors des canaux officiels et à moindre coût des appareils et ainsi les faire durer un peu plus longtemps.

Nous éviterons de commenter à chaud cette annonce mais ce n'est qu'une péripétie de plus dans la volonté de la société de vendre toujours plus cher des choses dont nous avons de moins en moins l'impression d'être propriétaires.

L'ultime étape, qui arrivera sans l'ombre d'un doute dans quelques années, sera la location. Via une somme mensuelle on aura la possibilité d'avoir à disposition un Mac ou un iPhone. En cas de défaillance de paiement ils seront désactivés à distance.
Etant donnés les prix élevés et l'impossibilité de les réparer sauf au prix fort, cela sera vu comme une aubaine par certains clients.

[MàJ] Ifixit a réalisé des tests en échangeant les écrans de MacBook Pro 2018. Les machines étaient quand même fonctionnelles. Apple n'a donc pas encore activé toutes les possibilités dont elle parle.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?