Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience.

MacBidouille

Des médecins ont des craintes sur le système d'électrocardiogramme de l'Apple Watch

L'Apple Watch 4 a une nouvelle fonction qui semble fantastique, être capable de réaliser des électrocardiogrammes en continu et ainsi de faire aussi bien qu'un cardiologue dans son cabinet. Certaines personnes se jetteront dessus, espérant que cette fonction puisse leur sauver la vie ou sauver celle d'un de leurs proches.

Des médecins craignent que ce système puisse en fin de compte poser des problèmes en faisant croire à des personnes qu'elles font un accident cardiaque, ou pire, qu'elles puissent en toute confiance ignorer des symptômes parce que leur Apple Watch se veut rassurante.
En effet, le système d'Apple ne serait pas aussi fiable que la société l'affirme haut et fort.

Certes, elle est capable d'enregistrer les signaux électriques du cœur, mais pas aussi efficacement qu'un système médical dédié.
Pour assurer le succès de son produit, Apple l'a fait valider par une procédure simplifiée par la FDA.
Pour cela, Apple a réalisé conjointement une étude avec l'université de Stanford en Californie. Cette étude portait sur 588 personnes, dont la moitié était atteinte de fibrillation auriculaire et l'autre moitié en bonne santé. L'application a pu identifier plus de 98% des patients atteints de fibrillation auriculaire et plus de 99% des patients présentant une fréquence cardiaque saine dans ce pool. 10% des lectures enregistrées étaient toutefois illisibles. Cela lui a permis d'obtenir une certification FDA sur la détection de fibrillations.

Pour obtenir une seconde certification, Apple a utilisé un pool de 226 patients ayant des fibrillations auriculaires et des tests ont été réalisés avec l'Apple Watch et un moniteur ambulatoire hospitalier pendant 6 jours.
Dans 78,9% des cas, l'Apple Watch donnait un résultat en adéquation avec l'appareil médical.

Ces tests restent relativement superficiels, aussi bien sur le nombre de tests que sur leur durée, et la certification obtenue par Apple est la plus faible existante, à mettre au même niveau que celle nécessaire pour faire commercialiser un abaisse-langue.

Il faut donc savoir, et faire savoir, que sans être un gadget, ce système n'est actuellement qu'une aide au diagnostic et en aucun cas un dispositif médical de monitoring avancé.
Dans ces conditions, il pourrait quand même sauver des vies de malades qui s'ignorent.

Sondage

Est-ce que la puce T2 vous dissuade d'acheter un nouveau Mac ?